Mots à la mode en marketing 2022 [+ Au-delà]

Démarrer une entreprise

Quand j’ai commencé à travailler dans le marketing, je n’avais aucune idée de ce dont on parlait la moitié du temps. Pour moi, un entonnoir était un gâteau de carnaval frit, et le piratage de la croissance était ce que Mark McGwire a fait pour frapper tous ces circuits.

digital marketing tendances

Mais pour faire mon travail, j’ai dû apprendre tous les mots à la mode du marketing que les gens utilisent dans cette industrie. J’ai dû me familiariser avec des termes tels que taux de rebond , volant d’inertie et longue traîne . Bien que certains d’entre eux semblent idiots, ils décrivent les processus, les mesures et les stratégies que les spécialistes du marketing numérique utilisent.

Et la liste des mots à la mode s’allonge chaque année.

Au fur et à mesure que le paysage change, le vocabulaire de l’industrie change avec lui. De nouveaux mots sont introduits, d’autres ne sont plus à la mode, et c’est notre travail en tant que spécialistes du marketing de les suivre.

Cette page de glossaire vous permettra de vous tenir au courant des mots à la mode marketing de 2022. Nous discuterons des termes de base que vous devez connaître, de ceux qui deviendront plus courants au cours de la prochaine décennie et de ceux que les gens ont tendance à abuser.

De plus, nous en partagerons quelques-uns que vous devriez cesser d’utiliser , soit parce qu’ils sont usés, soit parce qu’il existe une alternative plus récente et plus pertinente.

Allons-y.

Nous avons divisé ce glossaire en sept sections :

1. Termes de base de l’industrie que vous devez connaître
2. Mots à la mode pour les types de marketing
3. Cela signifie-t-il ce que vous pensez que cela signifie ?
4. Mots à la mode marketing pertinents
5. Mots à la mode à surveiller dans la décennie à venir
6. Acronymes marketing à connaître
7. Mots à la mode à connaître mais à éviter

Remarque : Cette page est longue. Si vous êtes venu ici à la recherche d’un mot spécifique et que vous n’avez pas envie de faire défiler, effectuez une recherche rapide Ctrl + F (sur un PC) ou Commande + F (sur un Mac) pour y accéder.

 


Termes de base de l’industrie que vous devez connaître

Certains mots à la mode du marketing ont une valeur durable.

Les termes de cette section existent depuis un certain temps, dans certains cas depuis des décennies, mais sont toujours d’actualité.

Analytique

Dans le contexte du marketing, le terme analytique fait référence à une combinaison de deux choses :

  • Processus utilisés pour suivre et analyser le succès d’une campagne marketing.
  • La technologie utilisée pour suivre et analyser la campagne.

Par exemple, vous pouvez utiliser Google Analytics pour en savoir plus sur les personnes qui visitent votre site Web.

En incluant simplement un code de suivi Google Analytics sur votre site, vous pouvez savoir qui visite, où il habite, son sexe, son âge et comment il est venu sur votre site (recherche organique, lien vers les réseaux sociaux, etc.). Il vous montre également combien de visiteurs se convertissent en clients.

Ces informations vous permettent de voir si vous atteignez votre public cible et où vous devez améliorer vos efforts de marketing.

Si vous recherchez une agence pour créer du contenu et suivre toutes les analyses afin que vous puissiez voir ses performances, appelez-nous  c’est exactement ce que fait notre équipe de marketing de contenu !

Identité de marque

Votre identité de marque se compose de tous les éléments visuels qui distinguent votre entreprise de toutes les autres entreprises. Il comprend tout, de votre logo et site Web aux graphiques de vos bannières publicitaires. Il inclut même les photos que vous publiez sur vos profils de réseaux sociaux.

Tout ce qui influence la perception que le public a de votre entreprise fait partie de l’identité de votre marque. Toutes ces choses ont un impact sur la façon dont les clients potentiels perçoivent et ressentent votre marque.

Il est important de noter (comme le fait 99designs dans cet article ) que les termes marque et identité de marque signifient des choses différentes, bien qu’ils soient souvent confondus.

Votre marque est l’ensemble des qualités intangibles de votre entreprise – sa mission, ses valeurs et sa «voix» – tandis que votre identité de marque est constituée des éléments visuels utilisés pour communiquer ces qualités.

Taux de rebond

Ce terme fait référence au pourcentage de personnes qui quittent votre site Web sans cliquer au-delà de la première page.

C’est une mesure importante à connaître, surtout si votre entreprise dépend des personnes qui cliquent sur une autre page. Si vous gérez une boutique en ligne, par exemple, et que les gens ne cliquent jamais au-delà de votre page d’accueil, vous devrez comprendre pourquoi.

Il existe de nombreuses explications à un taux de rebond élevé.

Par exemple, des personnes peuvent quitter votre site parce que :

  • Il charge trop lentement
  • Ils sont submergés par trop de photos et de vidéos
  • Vous ciblez les mauvais mots-clés, auquel cas vous attirez le mauvais public

Dans tous les cas, votre taux de rebond peut vous aider à identifier les problèmes avec votre site Web. Une fois que vous avez identifié les problèmes, vous pouvez les améliorer.

Apprenez à réduire de moitié les taux de rebond avec des interruptions de modèle .

Clickbait

Clickbait est un type de texte de lien hypertexte qui utilise des trucs sales pour encourager les utilisateurs à cliquer. Habituellement, le lien suscite une réaction émotionnelle pour gagner le clic, mais le contenu à l’intérieur ne tient pas ses promesses.

Si vous avez déjà vu un titre comme You Won’t BELIEVE What Happens Next … ou This One Weird Secret , alors vous êtes familier avec le clickbait.

Les spécialistes du marketing peuvent utiliser le clickbait tout en étant authentiques et en apportant de la valeur. Les dix meilleurs messages et autres titres qui suscitent l’intérêt ou l’émotion sont souvent appelés appâts à clics, mais ils n’ont pas les mêmes qualités négatives que les véritables appâts à clics.

Conversion

Une conversion marketing se produit lorsque vous demandez à quelqu’un de faire ce que vous voulez qu’il fasse. Il est généralement utilisé dans les ventes (c’est-à-dire, convertir un client potentiel en acheteur), mais ce n’est pas le seul contexte pour ce terme.

Si vous souhaitez créer votre liste de diffusion, chaque inscription que vous obtenez est une conversion. Si vous souhaitez que les visiteurs de votre site Web remplissent un sondage, chaque sondage rempli est une conversion. Même si vous essayez simplement d’amener des clients potentiels à vous appeler pour une consultation gratuite, chaque appel planifié est une conversion.

Bien que l’objectif ultime de toute entreprise soit de générer des revenus, ce n’est pas la seule mesure du succès. De plus petites conversions se produisent en cours de route et vous pouvez les utiliser pour suivre la progression de vos efforts de marketing.

Expérience client (CX)

L’expérience client est la perception qu’ont vos clients de leur expérience avec votre marque.

Lorsque nous parlons de CX, nous parlons de la façon dont les clients se sentent tout au long de leur interaction avec votre entreprise – à partir du moment où ils commencent à rechercher votre produit, tout au long du processus d’achat et même après l’avoir acheté.

Si vous cherchez à optimiser votre expérience client, vous devriez faire des choses comme :

  • Organisez votre site Web pour permettre aux clients de se renseigner plus facilement sur votre produit.
  • Envoyez un e-mail de bienvenue à chaque nouveau client, ainsi qu’une adresse de contact en cas de questions.
  • Embauchez des employés supplémentaires du service client afin que les clients n’aient pas à attendre au téléphone pour obtenir de l’aide pour le dépannage.

Avec de plus en plus d’entreprises proposant des produits par abonnement (pensez à des produits SaaS comme Slack, ou même à des services d’abonnement comme Netflix), les entreprises ont commencé à se concentrer davantage sur l’expérience client. Après tout, si vous souhaitez que les clients se réabonnent à la fin de leur mandat, vous devez vous assurer que leur expérience est positive.

Livrables

En marketing, nous utilisons le terme livrable pour décrire le produit tangible que nous fournissons à nos clients en échange de leur paiement.

Si vous êtes un monteur vidéo indépendant et que vous réalisez un projet ponctuel pour un client, le livrable peut être une seule vidéo montée.

Si vous travaillez dans le marketing de contenu, un simple package livrable mensuel pourrait ressembler à ceci :

  • Quatre articles de blog de 2 000 mots pour leur site Web
  • Deux blogs invités de 1 000 mots publiés sur un autre site
  • Un rapport mensuel sur le trafic généré par vos blogs
  • Un rapport de recherche de mots clés qui décrit les mots clés que vous ciblez
  • Un calendrier éditorial qui dessine les futurs blogs

Les livrables permettent à vos clients de suivre ce qu’ils obtiennent pour leur argent. Cela leur donne également un moyen de comparer vos services aux services de vos concurrents.

Stratégie de marketing numérique

Votre stratégie de marketing numérique est votre « plan d’attaque » pour atteindre des clients potentiels en ligne.

Lors de l’élaboration d’une stratégie de marketing numérique, vous devez déterminer :

  • Qui est votre client idéal
  • Sur quelles plateformes en ligne ils passent leur temps à utiliser
  • Quel type de contenu vous devez créer pour attirer leur attention
  • Comment allez-vous les convertir en clients

Il n’y a pas de stratégie unique pour le marketing en ligne. En fonction de votre entreprise et de votre public, votre stratégie peut impliquer des blogs, des publications sur les réseaux sociaux, du contenu vidéo, des infographies et un certain nombre d’autres supports.

Une stratégie numérique solide implique également le suivi des métriques et l’examen des analyses. En collectant des données et en les examinant tout au long de la campagne, vous serez en mesure de dire ce qui fonctionne, ce qui échoue et comment vous devez modifier votre stratégie pour aller de l’avant.

Commerce électronique

Si vous avez déjà acheté quelque chose sur Amazon, vendu quelque chose sur eBay ou même payé pour un service d’abonnement comme Blue Apron ou Birchbox, vous avez participé au commerce électronique.

Ce terme fait référence à la pratique d’acheter et de vendre des choses en ligne.

Les consommateurs ont dépensé plus de 209,5 milliards de dollars en ligne en 2020, et ce nombre ne fait qu’augmenter. En d’autres termes, le commerce électronique est là pour rester !

Contenu fermé

Pour obtenir des prospects mieux qualifiés, les spécialistes du marketing et les équipes de vente offrent souvent une ressource gratuite aux clients en échange d’une information de contact ou d’une opportunité de discuter avec le prospect.

Voici des exemples de contenu fermé :

  • Livres blanc
  • Études de cas
  • Cours en ligne
  • Tutoriels vidéos

Si vous le faites correctement, le contenu est suffisamment précieux pour vos prospects pour qu’ils acceptent d’échanger leurs coordonnées contre celui-ci.

Le contenu fermé est une stratégie marketing utile car il vous permet d’établir des relations avec les prospects que vous souhaitez. Au lieu de diffuser du contenu dans le monde entier et d’espérer qu’il trouve le bon public, vous pouvez vous amener des clients.

Infographie

La lecture des données peut être fastidieuse et déroutante. Les infographies résolvent ce problème en présentant les informations d’une manière visuellement attrayante, afin qu’elles soient plus faciles à lire et à comprendre.

Bien que toutes les infographies soient différentes, beaucoup incluent des couleurs vives, des illustrations amusantes et des designs accrocheurs. Ces éléments rendent le contenu de l’infographie plus digeste.

Par exemple, voici un extrait d’une infographie des gens de SerpWatch. L’image entière (que vous pouvez voir ici ) est intitulée 7 tendances que vous devez connaître pour une campagne de marketing numérique réussie , mais cette section traite de l’importance du classement des mots clés pour le référencement :

Infographie des classements SEO

Si ces statistiques étaient présentées sous forme de puces ou sous forme de paragraphes, beaucoup de gens pourraient les ignorer. Lorsqu’elles sont présentées dans un format graphique, ces informations sont plus susceptibles d’attirer l’attention des gens.

Contenu long et court

Le contenu long fait référence aux publications et articles de plus de 1 000 mots (2 000 à 3 000 en moyenne).

Le contenu abrégé doit avoir un nombre de mots cible de 300 à 600 mots.

Alors que le TLDR (trop long ; n’a pas lu) est une réponse tendance à de nombreux messages, le contenu long est plus susceptible de bien se classer, d’être partagé et de ramener les visiteurs sur votre site.

En même temps, les contenus courts ont leurs mérites, notamment sur les réseaux sociaux, où il est difficile de retenir l’attention très longtemps. Les messages Facebook, par exemple, ont tendance à générer le plus d’engagement s’ils comportent moins de 80 caractères .

Efforts de marketing

Vos efforts de marketing sont le temps, l’argent et l’attention que vous consacrez à la promotion de votre marque. Ils vous aident à développer votre audience, à vous bâtir une réputation et à créer une demande pour vos produits et services.

En fonction de ce que vous vendez et de votre public, vos efforts de marketing peuvent impliquer des publicités traditionnelles (c’est-à-dire la télévision, la radio, les panneaux d’affichage). Ou, vous pouvez tout garder en ligne avec les médias sociaux et le marketing de contenu.

L’embauche de personnes est un élément important de vos efforts de marketing. Après tout, vous avez besoin de talents pour promouvoir votre marque. Donc, si vous embauchez des rédacteurs de contenu pour écrire des blogs pour vous, ou un développeur Web pour créer votre site Web, c’est un effort de marketing.

Métrique

Vos métriques marketing sont les unités que vous utilisez pour suivre la progression d’une campagne ou d’un projet. Le nombre de commentaires sur vos publications Instagram est une mesure. Le trafic du site Web est une autre mesure.

Essentiellement, c’est un moyen d’enregistrer comment le public réagit à votre contenu au fil du temps.

Il est important de noter que les mesures et les indicateurs de performance clés (KPI) sont différents.

Les métriques sont des données pures, tandis que les KPI sont utilisés pour suivre les performances par rapport à un objectif spécifique.

Donc, si votre objectif est d’augmenter de 200 % le trafic sur le site Web d’un client grâce à des recherches organiques, le taux de clics organiques est un indicateur de performance clé. Vous pouvez toujours suivre les abonnés et les commentaires Instagram, car ils pourraient être utiles pour les futures campagnes, mais ils n’ont pas encore besoin de passer de la métrique au KPI.

Optimisation mobile

Votre site Web n’a pas la même apparence sur un ordinateur de bureau que sur un smartphone ou une tablette. Après tout, les dimensions de l’écran sont complètement différentes. Donc, si vous n’avez qu’une version de bureau de votre site en ligne, cela aura l’air bizarre quand quelqu’un essaiera de le voir sur un appareil mobile.

Les gens utilisent également les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles différemment. Vous ne pouvez pas appuyer sur l’écran de votre bureau avec votre doigt et vous ne pouvez pas cliquer avec le bouton droit sur un téléphone portable.

Par conséquent, vous avez besoin d’un site Web réactif qui détecte l’appareil de l’utilisateur et s’adapte en conséquence.

Le processus de création de sites réactifs est connu sous le nom d’optimisation mobile.

En 2022, 6,65 milliards de personnes possèdent un smartphone. C’est près de la moitié de la population mondiale !

En d’autres termes, l’optimisation pour les appareils mobiles devient de plus en plus importante. Si vous voulez que les visiteurs restent sur votre site sans rebondir immédiatement, vous devrez l’optimiser pour eux.

Perspective

Lorsque nous savons qu’une personne est intéressée par notre produit, mais que nous ne l’avons pas encore convertie en client, nous l’appelons un prospect .

Les prospects remplissent ces trois critères :

  • Ils tombent dans votre marché cible
  • Ils correspondent à votre vision du client idéal
  • Ils ont montré de l’intérêt pour votre marque

Par exemple, ils ont peut-être téléchargé votre livre blanc ou rempli un sondage sur votre site Web. S’ils appartiennent à votre groupe démographique cible, vous pouvez les déplacer vers le niveau suivant de votre entonnoir de vente et les contacter avec un e-mail personnalisé.

En fin de compte, ce terme vous aide à déterminer sur qui concentrer vos efforts de marketing. Si vous savez que quelqu’un est probablement intéressé par votre produit, il est plus logique de le poursuivre plutôt que d’autres prospects qui pourraient ne pas être intéressés du tout.

Mise à l’échelle

Lorsqu’une entreprise se développe, ses frais généraux viennent souvent avec le trajet. Mais ce n’est pas nécessaire.

La mise à l’échelle consiste à augmenter le retour sur investissement de vos efforts de marketing sans dépenser plus d’argent. Contrairement à la croissance, qui implique de dépenser beaucoup plus pour faire beaucoup plus, la mise à l’échelle est un moyen plus intelligent et plus pratique de commercialiser vos produits.

Par exemple, vous pourriez embaucher vingt nouveaux employés du marketing en espérant qu’ils augmenteront vos revenus de 1 000 % l’année prochaine. Ces revenus supplémentaires sont ensuite principalement dépensés pour les vingt nouvelles recrues. Vous pourriez plutôt embaucher une nouvelle personne dans votre équipe marketing dans le but d’augmenter vos revenus de 100 % l’année prochaine. Votre croissance (une nouvelle personne et des ventes doublées) est plus faible, mais votre taux de profit est plus élevé. Vous avez fait évoluer votre entreprise.

Bien que vous puissiez manquer l’opportunité de rejoindre le Fortune 500 au cours des douze prochains mois (ce qui, honnêtement, n’aurait probablement pas fonctionné de cette façon), vous maintiendrez les coûts et les risques à un faible niveau.

Public cible

Votre public cible est le groupe que vous espérez atteindre avec vos efforts de marketing. Ce sont les personnes qui, selon vous, seront les plus susceptibles de dépenser de l’argent pour votre produit ou service.

Lors de la détermination de votre public cible, vous devez tenir compte de facteurs démographiques de base, tels que l’âge, le sexe, le revenu et la situation géographique. Cependant, vous devez également tenir compte de leurs intérêts, de leur carrière et de leurs habitudes d’achat.

L’identification de votre public cible est cruciale en marketing, car elle vous aide à déterminer où concentrer vos efforts de marketing.

Une fois que vous savez à qui vous voulez acheter votre produit, vous pouvez déterminer  les atteindre et comment communiquer avec eux.

Livre blanc

Un livre blanc est un rapport détaillé qui présente généralement un problème commun et propose ensuite une solution. Cette solution est généralement un produit ou un service créé par l’organisation qui a rédigé l’article.

Les livres blancs sont souvent proposés sous forme de contenu sécurisé pour obtenir des prospects. Cela dit, de nombreuses organisations proposent des livres blancs comme un moyen altruiste de faciliter la vie de leurs clients et prospects.

Les organisations peuvent également créer un livre blanc pour contribuer aux conversations dans leur secteur, s’établir en tant que leaders d’opinion et établir des liens bénéfiques.


Mots à la mode pour les types de marketing

Le marketing est un vaste domaine. Il englobe un grand nombre d’activités, de processus et de stratégies différents.

Même sous l’égide du «marketing numérique», il existe plusieurs sous-sections et types de marketing.

Le marketing d’affiliation

Dans une campagne de marketing d’affiliation, une entreprise paie un éditeur (le plus souvent un blog) pour promouvoir ses produits. En échange, l’éditeur reçoit une commission pour chaque clic, vente ou inscription.

Alors, imaginons que vous êtes un blogueur qui écrit sur la nourriture et la cuisine. Pour gagner de l’argent, vous pouvez vous connecter aux produits et ingrédients que vous utilisez dans la cuisine. Chaque fois que quelqu’un clique sur le lien et achète le produit, vous gagnez une commission.

Il existe de nombreuses sociétés de marketing d’affiliation qui mettent en relation les éditeurs avec des entreprises qui ont des produits à promouvoir. Ces sociétés gèrent le partenariat et s’assurent que les deux parties obtiennent ce qu’elles veulent de l’accord. Cependant, certaines entreprises mettent en place leurs propres programmes d’affiliation sans l’aide d’un tiers.

Découvrez comment booster le classement de recherche de vos blogs affiliés dans notre guide SEO pour le marketing d’affiliation !

Marketing d’affinité

Le marketing d’affinité, également connu sous le nom de co-branding , est un type de marketing dans lequel deux marques s’associent pour promouvoir les produits de l’autre.

En vous associant à une autre entreprise pour une campagne de marketing d’affinité, vous pouvez faire connaître votre marque à un nouveau public et instaurer la confiance avec la clientèle de votre partenaire.

Vous avez probablement vu des centaines d’exemples de marketing d’affinité.

Par exemple, si vous avez le logo de votre équipe de football préférée sur votre carte de crédit, c’est un exemple de co-branding. Votre compagnie de carte de crédit pourrait même vous récompenser pour l’achat de certains produits, le séjour dans des chaînes d’hôtels spécifiques ou le vol sur certaines compagnies aériennes ; c’est aussi un exemple.

Les partenariats d’affinité se produisent également au niveau local. Vous pouvez vous associer à un groupe local à but non lucratif, offrant des réductions à ses membres. Cette relation vous serait bénéfique en attirant de nouveaux clients et leur serait bénéfique en incitant la communauté locale à devenir membre.

Marketing de contenu

Le marketing de contenu consiste à utiliser des mots, des photos et des vidéos pour attirer (et conserver) l’attention des gens, en particulier des clients potentiels.

Habituellement, le contenu est donné gratuitement, ce que les entreprises font dans l’espoir d’attirer des clients et de voir le retour sur investissement sur la route.

Par exemple, si vous avez un blog sur le site Web de votre entreprise, c’est un exemple de marketing de contenu. Votre blog peut vous aider à augmenter la valeur de votre recherche organique, à attirer de nouveaux clients et à maintenir l’engagement de vos clients actuels.

En fin de compte, le marketing de contenu peut stimuler les ventes et rentabiliser le temps et l’argent que vous y consacrez.

La clé du marketing de contenu est la qualité. Au lieu d’inonder Internet d’une tonne de blogs médiocres, il s’agit de publier un contenu exceptionnel qui apporte une réelle valeur à votre public.

Marketing direct

La plupart des techniques de marketing impliquent une sorte d’intermédiaire. Si vous sortez des annonces de recherche ciblées, vous devez passer par Google ou un autre moteur de recherche. Et si vous louez un espace d’affichage en bord d’autoroute, vous devez passer par une régie publicitaire pour faire passer votre message.

Le marketing direct vous permet de faire passer votre message directement au spectateur sans avoir à travailler avec un tiers.

Le marketing par e-mail, par exemple, est une technique de marketing direct qui ne nécessite qu’un compte de messagerie et une liste de prospects. Les appels à froid et le marketing de porte à porte, bien qu’ils soient un peu dépassés, sont également des exemples de marketing direct.

Publicité par e-mail

Le marketing par e-mail est exactement ce à quoi il ressemble : utiliser le courrier électronique pour promouvoir vos produits et services. C’est l’une des techniques de marketing numérique les plus anciennes (peut -être la plus ancienne), mais elle est toujours assez efficace.

Comme le souligne Campaign Monitor, vous avez 6 fois plus de chances d’obtenir un clic à partir d’un e-mail qu’un tweet !

Le marketing par courriel prend plusieurs formes. Entre autres choses, les entreprises utilisent le courrier électronique pour envoyer des coupons, rester en contact avec les clients existants et contacter les prospects qui ont téléchargé leur contenu sécurisé.

De nos jours, le marketing par e-mail est également plus facile que jamais. Avec des outils comme Systeme.ioActiveCampaign , Zoho Campaigns et MailChimp, presque tout le monde peut créer, gérer et suivre des campagnes par e-mail de haut niveau.

Marketing d’influence

Le marketing d’influence est une méthode par laquelle vous payez des personnalités notables pour promouvoir votre marque et vos produits. Cela se produit généralement sur les réseaux sociaux et implique souvent des « micro-influenceurs » avec quelques centaines de milliers de followers ou moins.

Cela fonctionne particulièrement bien pour les marques de niche qui souhaitent toucher un public hyper spécifique. Par exemple, une entreprise de maquillage peut travailler avec un YouTuber bien connu qui publie des vidéos de tutoriels de maquillage. L’entreprise obtient ses produits directement devant le public le plus susceptible de les acheter.

Contrairement aux publicités traditionnelles (que les gens ont tendance à ignorer), les influenceurs ont la confiance de leur public. Par conséquent, travailler avec des influenceurs augmente les chances que votre public cible voie réellement vos publicités.

Marketing au paiement par clic

Le marketing au paiement par clic consiste à acheter des annonces sur un site Web ou un moteur de recherche, puis à payer des frais chaque fois que quelqu’un clique sur l’annonce.

C’est une excellente technique de marketing pour les personnes qui souhaitent placer leur URL dans un endroit à haute visibilité le plus rapidement possible. Grâce à Google Ads, par exemple, vous pouvez répertorier votre annonce sur la première page des recherches Google pour les mots clés que vous avez choisis.

Cependant, la viabilité des publicités au paiement par clic semble être en déclin. Un article de HubSpot montre que 80 % des internautes ignorent les publicités payantes car ils préfèrent les liens organiques.

Marketing à la performance

Le marketing à la performance n’est pas exactement une technique de marketing, mais plutôt une structure de rémunération que certains spécialistes du marketing utilisent pour la facturation. Dans une campagne de marketing basée sur la performance, vous payez un spécialiste du marketing pour les résultats qu’il génère, au lieu de lui payer un forfait pour ses services.

Le marketing d’affiliation est un exemple de marketing à la performance. Au lieu de payer des frais mensuels aux éditeurs, vous ne payez que pour les clics, les ventes ou toute autre mesure sur laquelle vous vous êtes mis d’accord.

Parce que vous ne payez que pour les résultats, cela peut être une tactique de marketing rentable. Cependant, certains commerçants hésitent à conclure des accords basés sur la performance parce qu’ils sont risqués.

Marketing des médias sociaux

Le marketing des médias sociaux est un excellent moyen d’atteindre vos clients là où ils passent déjà du temps : sur Facebook, Instagram, Twitter et d’autres plateformes de médias sociaux.

Ce type de marketing consiste à publier du texte, des images, des vidéos et d’autres contenus partageables. Selon votre campagne, cela peut également inclure le partage de codes promotionnels ou de remises, ou le paiement d’annonces sponsorisées pour augmenter votre visibilité.

Lorsqu’il est bien fait, le marketing des médias sociaux peut être très efficace. Cela aide non seulement à accroître la notoriété de la marque et à renforcer votre réputation, mais cela peut également générer du trafic vers votre site Web. De plus, cela donne à vos clients et prospects un moyen de s’engager directement avec votre marque, ce qui améliore l’expérience client.


Cela signifie-t-il ce que vous pensez que cela signifie ?

Il y a beaucoup de mots à la mode marketing que les gens se trompent totalement .

Avant de commencer à incorporer ces termes dans votre vocabulaire (ou de continuer à les utiliser), assurez-vous d’avoir la bonne définition.

Intelligence artificielle

Lorsque nous entendons les mots intelligence artificielle , il est difficile de ne pas imaginer les robots ressemblant à des humains de films comme Ex-Machina , Ghost in the Shel l et Blade Runner .

Mais l’IA ne ressemble pas toujours à un être humain (du moins pas celle que nous utilisons en marketing).

Le terme intelligence artificielle décrit la capacité des ordinateurs à prendre des décisions et à faire des choses qui nécessiteraient normalement un humain.

De nombreuses applications et plateformes marketing tirent parti de ce type de technologie. Les spécialistes du marketing utilisent l’IA pour prédire les tendances, acheter des publicités programmatiques et même pour développer des programmes de tarification dynamiques.

Astroturf

L’astroturfing est la pratique consistant à diffuser une idée ou un message d’une manière qui donne l’ impression que cette idée ou ce message se propage naturellement. En d’autres termes, les astroturfeurs créent des campagnes qui semblent  mais ne sont pas réellement  populaires (turf… grass… you get it).

Par exemple, si vous deviez écrire un tas d’avis désobligeants sur Yelp à propos de vos concurrents pour donner l’impression que leurs clients sont mécontents, c’est de l’astroturfing. C’est aussi de l’astroturf si vous écrivez des critiques positives sur Yelp à propos de votre entreprise pour gonfler votre propre réputation.

C’est une stratégie trompeuse qu’il faut éviter. 

Big Data

Collectivement, les êtres humains génèrent une quantité incompréhensible de données (1,7 Mo par seconde, par personne ).

La somme cumulée de toutes ces informations est ce que nous appelons le Big Data .

Ce terme est si populaire parce que le big data présente une énorme opportunité pour presque toutes les industries. Mais c’est une ressource particulièrement riche pour les spécialistes du marketing. Après tout, ces données peuvent nous en apprendre beaucoup sur les habitudes d’achat des consommateurs.

Un malentendu courant à propos du big data est que l’accès à celui-ci génère automatiquement des ventes. Ce n’est pas le cas. Les données doivent être analysées et cette analyse doit être utilisée pour développer de futures campagnes qui doivent ensuite être testées.

Chapeau noir / Chapeau blanc

Les termes chapeau noir et chapeau blanc sont utilisés dans de nombreux domaines. Tirés de vieux films de cow-boy, où les mauvais personnages portaient des chapeaux noirs et les bons personnages portaient du blanc, ces termes décrivent généralement une bonne et une mauvaise façon de faire les choses.

Dans l’industrie du marketing de contenu, nous utilisons ces termes en ce qui concerne le référencement.

White hat SEO vise à susciter l’engagement en fournissant un contenu pertinent et de haute qualité.

Le Black Hat SEO , quant à lui, vise à générer des clics en trompant les algorithmes des moteurs de recherche.

Certaines techniques courantes de chapeau noir incluent:

  • Acheter et vendre des liens
  • Forums de spam avec des liens
  • Insérer des mots-clés sur une page juste pour les inclure
  • Rediriger les visiteurs vers une nouvelle page sur laquelle ils n’ont pas cliqué

Il existe de nombreuses autres techniques de référencement Black Hat au-delà de celles-ci. L’utilisation de l’un d’entre eux peut entraîner une pénalité de recherche, ce qui fera baisser votre site dans les pages de recherche.

Google est également devenu assez bon pour les reconnaître. Donc, si vous voulez éviter une pénalité et maintenir le trafic sur votre site, concentrez-vous sur la création d’un contenu solide et arrêtez d’essayer de tromper le moteur de recherche.

Activation de la marque

L’activation de la marque est le processus d’engagement direct avec les clients et les prospects pour donner « vie » au nom de la marque. Cela peut accroître la notoriété de la marque, mais cela peut également vous aider à établir la confiance avec vos clients et clients potentiels.

Souvent, les gens pensent que l’activation de la marque consiste à organiser de grands événements marketing spectaculaires. Bien que le marketing événementiel ait du mérite, vous n’avez pas toujours besoin de ces éléments pour activer votre marque.

Parfois, il suffit d’envoyer un e-mail personnalisé à votre client ou de demander à une personne réelle de répondre au téléphone lorsqu’il appelle pour une aide au dépannage pour activer votre marque.

Notoriété de la marque

Si le grand public connaît votre entreprise et les produits que vous proposez, on dit que vous avez une grande notoriété . Disney, Coca-Cola et Starbucks ont tous une grande notoriété, car la plupart des gens reconnaissent ces produits.

Si très peu de gens connaissent votre entreprise, même ceux qui travaillent dans votre secteur, vous avez du travail à faire. Vous devez développer la notoriété autour de votre marque.

Gardez à l’esprit, cependant, que la notoriété de la marque n’est pas toujours bonne. Si vous avez la réputation de fournir un produit ou un service de haute qualité, la notoriété de la marque est positive. Mais, vous pouvez aussi gagner la réputation d’être une mauvaise marque, ce qui n’est évidemment pas bon.

Les tactiques de marketing de contenu comme les blogs et les médias sociaux peuvent vous aider à faire connaître votre marque. Mais, c’est à vous de fournir le meilleur produit possible si vous voulez une bonne réputation.

Balises canoniques

Les balises canoniques ( ou canonisation) sont un mot à la mode du marketing numérique que vous n’entendrez probablement que si vous travaillez avec des personnes qui s’occupent du référencement technique.

Les moteurs de recherche n’aiment afficher qu’une seule version de n’importe quel élément de contenu. Si vous avez des versions en double du même contenu, les moteurs de recherche n’afficheront généralement qu’une seule version et rejetteront les autres.

Les balises canoniques vous permettent d’indiquer aux moteurs de recherche quelle version est la source principale de ce contenu afin que l’autorité de toutes les versions de la page soit consolidée dans cette page unique.

Par exemple, si vous créez trois pages de destination pour trois types de clients différents, ces trois pages de destination peuvent avoir un contenu presque identique. Ici, vous pouvez ajouter une balise canonique aux trois pages qui indiquent aux moteurs de recherche que la page A est la version principale de la page.

Vous pouvez identifier les pages canoniques pour les moteurs de recherche en incluant une balise canonique dans le code HTML de la page. Lorsque Google ou un autre moteur de recherche lit la balise, il saura quelle page est la version « officielle » qu’il doit indexer.

Stratégie de contenu

Votre stratégie de contenu est une composante de votre stratégie globale de marketing numérique.

Lors de la construction d’une stratégie de contenu, vous devez déterminer :

  • De quoi va parler votre contenu
  • Quel format votre contenu va prendre (blogs, vidéos, messages sociaux, etc.)
  • Où vous allez publier votre contenu

Lorsque nous déterminons sur quoi écrire (à la fois pour notre propre site Web et pour les sites de nos clients), nous effectuons une recherche de mots clés pour identifier ce que le public recherche.

Nous recherchons également des termes de recherche sur lesquels nous savons que nous pouvons très bien écrire. Après tout, notre objectif numéro un est de créer un très, très bon contenu qui aide réellement la personne qui clique dessus.

Une fois que nous savons sur quoi nous allons écrire, nous déterminons quel type d’article nous allons écrire (un blog court, une page pilier plus longue comme celle que vous êtes en train de lire, etc.) et où nous en sommes. va le publier.

Notre objectif est de publier nos articles sur des sites avec un lectorat intéressé par le sujet sur lequel nous écrivons, mais aussi avec suffisamment d’autorité pour donner une valeur de recherche à notre article.

Faire cela accomplit trois choses :

  1. Fournit des informations précieuses au lecteur
  2. Crée une autorité de site pour notre propre site (ou le site de notre client)
  3. Augmente la notoriété de la marque pour nous-mêmes ou notre client

Parcours client

Le parcours client est un outil qui nous aide à comprendre comment les clients interagissent avec une marque. Lors de la cartographie du parcours client, il est utile de se poser ces questions :

  1. Comment est la vie du client avant qu’il ne découvre le produit ?
  2. Où se renseignent-ils sur le produit ?
  3. Qu’est-ce qui les convainc d’acheter le produit ?
  4. Que se passe-t-il après l’achat du produit ?

Toutes ces questions peuvent vous aider à trouver et à atteindre votre client idéal.

Trop souvent, cependant, les spécialistes du marketing se concentrent uniquement sur les trois premières questions. Ils identifient les points faibles de leurs prospects et trouvent comment leur faire de la publicité, mais ils ne tiennent pas compte de la période après l’achat. Cependant, il est important de penser à cette étape, car une stratégie de suivi peut vous aider à fidéliser votre clientèle.

Transformation digitale

Lorsqu’une entreprise parle de « passer au numérique », elle parle de subir une transformation numérique. Ce terme fait référence à la mise à jour de tous les processus et stratégies d’entreprise obsolètes et à leur remplacement par de nouvelles solutions basées sur la technologie.

L’objectif est d’optimiser le flux de travail, de mieux utiliser les données et de manière générale de préparer l’entreprise pour le siècle prochain.

Dans une étude Tech Pro Research 2018, 70% des entreprises travaillaient sur ou vers une transformation numérique. Digital-Adoption rapporte aussi récemment qu’en novembre 2020 que 91% des entreprises sont engagées dans le numérique. Des mesures sont prises dans chaque type de département, de la fabrication et des opérations aux ventes et aux RH.

Les directions marketing sont souvent à la pointe de la transformation digitale de leur entreprise. Après tout, les spécialistes du marketing comprennent à quel point les données et les outils numériques sont utiles pour atteindre des clients potentiels et offrir une expérience client optimisée.

Marketing expérientiel

Tout comme il semble, le marketing expérientiel consiste à utiliser les expériences pour la publicité. Il s’agit souvent d’événements, en personne ou diffusés, qui activent une marque aux yeux du public et lui donnent un nouveau lien avec l’entreprise.

Voici quelques exemples :

  • La promotion 2016 de Netflix pour la sortie de Gilmore Girls: A Year in the Life , où ils ont transformé 200 convives à travers le pays en versions pop-up de Luke’s Diner, le café de la série.
  • La promotion Oreo qui s’est déroulée au festival SXSW en 2014, où les visiteurs ont eu la possibilité de créer des cookies aux saveurs personnalisées. Les gens pouvaient choisir parmi une variété de saveurs de biscuits et de crèmes, et leurs biscuits personnalisés étaient « imprimés » sur place à l’aide de la technologie d’impression 3D.
  • Mur d’escalade d’IKEA Clermont-Ferrand, France, qui était une réplique d’un appartement, accroché verticalement devant le magasin. Les visiteurs étaient autorisés à attacher un harnais, à escalader le mur et à jouer parmi les meubles IKEA qui le décoraient.

Le marketing expérientiel chevauche souvent le marketing immersif. Et comme le marketing immersif, le marketing expérientiel est un excellent moyen d’encourager les clients et prospects à partager des photos sur les réseaux sociaux.

Volant

Le processus marketing ne s’arrête pas lorsqu’un prospect se transforme en client. Quelqu’un au sein de l’entreprise (qu’il s’agisse de l’équipe marketing, d’une équipe de réussite client ou d’une combinaison des deux) doit s’assurer que les clients convertis restent satisfaits.

Après tout, comme l’ ont souligné les experts, 80 % des revenus futurs de votre entreprise proviendront de 20 % de vos clients existants. Que ce soit par le biais d’activités commerciales répétées ou de références, vos clients existants sont très, très précieux.

Les diagrammes de volant d’inertie sont un outil de visualisation que nous utilisons pour comprendre comment les clients existants génèrent plus de valeur. Le volant d’inertie de chaque entreprise est différent, mais ils placent tous le client au centre, comme ceci :

Diagramme du volant

Source : Hub Spot

Avoir le client au centre est très important, et c’est l’une des façons dont le modèle de volant d’inertie diffère d’un entonnoir marketing typique (dont nous parlerons ci-dessous). Au lieu de placer le client au bas du pipeline comme un diagramme en entonnoir, le volant d’inertie reconnaît que l’entreprise fonctionne autour des besoins des clients.

Entonnoir

Nous avons tendance à beaucoup utiliser l’image d’ unnel en marketing. C’est un outil très utile pour décrire divers processus marketing.

Par exemple, cet entonnoir décrit un processus marketing général :

 

Qu'est-ce qu'un entonnoir

 

 

Lorsqu’une personne prend connaissance de votre marque, elle entre dans l’entonnoir. À partir de là, c’est votre travail en tant que spécialiste du marketing de qualifier chaque prospect et d’orienter les prospects les mieux adaptés vers la conversion.

Les entonnoirs font de beaux modèles. En fonction des processus de vente et de marketing de votre entreprise, vous pouvez imposer un nombre quelconque d’étapes sur un diagramme en entonnoir. Votre équipe peut utiliser l’entonnoir pour savoir où se trouvent certains clients dans le pipeline. Vous pouvez également l’utiliser pour dépanner votre processus de marketing lorsque les choses ne vont pas bien.

Gamification

La gamification est une pratique courante de nos jours, à la fois dans le marketing et dans la culture au sens large. Essentiellement, cela signifie utiliser des éléments de jeux (score, concours, prix, etc.) pour encourager un comportement particulier.

Pour un exemple de gamification dans le marketing, ne cherchez pas plus loin que le jeu Monopoly que McDonald’s propose chaque année depuis quelques décennies. En transformant la restauration rapide en jeu, McDonald’s augmente ses ventes de 5 % année après année.

Mais la gamification ne doit pas nécessairement impliquer un jeu littéral . Des programmes de récompenses, comme le classique « Achetez 10 tasses de café, la 11ème est gratuite ! » promotion, sont également des exemples, car ils incitent les gens à faire des achats afin d’atteindre un objectif final.

Idéation

L’idéation est le processus formalisé d’élaboration de nouvelles stratégies et solutions.

En marketing, le processus d’idéation peut aboutir à n’importe quoi, d’un simple élément de contenu à une campagne publicitaire complète. Une équipe marketing peut même suivre un processus d’idéation pour développer quelque chose comme un pitch deck ou un énoncé de mission.

Idéation et « brainstorming » ne sont pas la même chose. Ce processus va bien au-delà du simple fait de lancer la balle Koosh d’avant en arrière pendant que vous lancez des idées. Lorsque vous vous engagez dans l’idéation, l’objectif est de proposer au moins une idée réalisable soutenue par des facteurs tels que la recherche ou les données, ainsi qu’un plan pour exécuter cette idée.

Longue queue

En marketing, le terme longue traîne fait référence à des consommateurs de niche et à un comportement de consommation hyper spécifique.

L’expression vient de l’image d’un graphique de distribution. Dans ces types de graphiques, les produits les plus populaires et les comportements fréquents sont situés en haut à gauche, tandis que tout le reste traîne vers le bas à droite.

Qu'est-ce qu'un mot-clé longtail

Dans le marketing de contenu, ce terme est le plus souvent utilisé dans le contexte des mots-clés à longue traine. Ce sont des mots-clés qui, bien que recherchés moins fréquemment, sont toujours saisis dans les moteurs de recherche. En d’autres termes, quelqu’un quelque part les recherche, même si la plupart des spécialistes du marketing de contenu concentrent leurs efforts sur des termes de recherche à volume élevé.

Si vous pouvez cibler ces mots-clés et expressions dans votre contenu, vous pourrez peut-être capter l’attention des chercheurs à longue traîne. Selon  Ahrefs, 92% de tous les mots-clés reçoivent moins de dix recherches par mois, ce qui signifie qu’il y a beaucoup de trafic à cibler en incluant des mots-clés à longue traîne.

Automatisation du marketing

La technologie a (et continue de) révolutionner le marketing. Cela nous fournit d’énormes quantités de données auxquelles nous n’avions jamais eu accès auparavant, cela réduit le risque d’erreur humaine et cela nous fait gagner beaucoup de temps et d’efforts.

À l’époque, les spécialistes du marketing devaient lécher plus de 500 enveloppes lors de l’envoi de courriers. Maintenant, vous pouvez atteindre autant de personnes en un clic.

Toute technologie qui facilite le marketing relève de l’automatisation du marketing . Ces produits nous aident à développer, mettre en œuvre, suivre et analyser nos campagnes marketing.

Maintenant, ne laissez pas la partie automatisation vous tromper . Beaucoup de gens pensent que cela signifie automatique, comme dans « Je n’ai rien à faire ». Ce n’est pas le cas.

Le marketing sera toujours une entreprise centrée sur l’humain. Après tout, le but ultime est de construire une relation avec chaque client. Mais l’automatisation du marketing peut faciliter l’établissement de ces relations.

Omnicanal

Le marketing omnicanal consiste à créer une expérience cohérente et unifiée pour chaque client sur tous les canaux. Il s’agit d’utiliser conjointement des tactiques en ligne et hors ligne pour atteindre un objectif.

Par exemple, vous pouvez envoyer à un client un e-mail d’abandon de panier pour lui rappeler de revenir sur votre site Web, et vous pouvez également utiliser des publicités de reciblage sur les réseaux sociaux. Ce type de publicité intégrée et multiplateforme est considéré comme omnicanal.

Le trait caractéristique du marketing omnicanal est qu’il commence par le client. Lorsque vous utilisez des tactiques omnicanales, vous avez besoin de données pour vous aider à atteindre vos clients aux bons endroits et au bon moment.

Les gens confondent souvent le marketing omnicanal avec le marketing multicanal. Alors que les deux tactiques utilisent plusieurs canaux, le marketing multicanal manque d’intégration.

Au lieu d’utiliser les données client pour délivrer un message personnalisé, le marketing multicanal bombarde le client avec différents messages sur chaque canal. Le client peut voir un panneau d’affichage, entendre une publicité à la radio et capter une publicité ou deux, mais l’entreprise ne sait pas avec certitude si les personnes qui voient ces publicités sont réellement intéressées par le produit.

Portée organique

Comme pour la nourriture, le bio c’est bien. Si votre contenu de médias sociaux a une portée organique, cela signifie que beaucoup de gens le voient sans que vous ayez à payer pour qu’ils le voient.

Maintenant, ce n’est pas parce que vos publicités sur les réseaux sociaux ont une portée organique qu’elles se traduiront par des bénéfices. Après tout, les gens voient beaucoup de contenu sur leurs flux, il y a donc de fortes chances qu’ils défilent juste à côté de vos publications.

Cependant, lorsque nous parlons de trafic sur le site Web , le organique est une excellente chose. Tout comme avec la portée organique, cela signifie que les gens trouvent le contenu de votre site Web sans que vous ayez à payer pour le placement.

Et bien que cela ne se traduise pas nécessairement par des conversions, cela signifie que les gens trouvent votre site grâce à des recherches organiques, ce qui signifie que les moteurs de recherche reconnaissent que votre site contient des informations utiles et pertinentes. En fin de compte, cela peut entraîner davantage de clics, de trafic et, espérons-le, de conversions à l’avenir.

Découvrez comment nous avons aidé un client à augmenter son trafic organique de 487,1 % dans notre étude de cas sur le marketing de contenu .

Personnalisation

Lorsque nous parlons de personnalisation, nous ne parlons pas seulement des entreprises qui incluent votre prénom au début des e-mails de leur liste de diffusion (bien que ce soit un exemple de personnalisation). Et nous ne parlons pas seulement de la campagne Coca-Cola où ils ont imprimé des noms sur le côté de chaque canette, afin que vous puissiez en acheter une avec votre nom (bien que ce soit aussi un exemple).

Non, lorsque nous parlons de personnalisation en marketing, nous faisons référence à la personnalisation de chaque aspect du parcours de l’acheteur, depuis le moment où il découvre une entreprise jusqu’à bien après l’achat du produit. Les publicités reciblées basées sur le comportement Web, les listes de recommandations personnalisées et les e-mails de suivi du fondateur sont tous des exemples de marketing personnalisé.

Temps réel

Le terme temps réel est largement utilisé dans la publicité. Nous parlons d’ analyse en temps réel ou de la pratique consistant à analyser les données au fur et à mesure qu’elles sont générées, et de marketing en temps réel (RTM), ou de la tactique consistant à créer des publicités en réponse au moment actuel. Il existe également de nombreuses autres utilisations.

En ce qui concerne le marketing en temps réel, le terme est utilisé de manière très vague. Cela pourrait signifier créer des publicités sur les réseaux sociaux en quelques minutes (comme Oreo l’a fait lors de la panne de courant du Super Bowl de 2013) ou réagir aux événements en cours (comme de nombreuses entreprises ont été obligées de le faire lors de l’apparition de COVID-19 au début de 2020).

Dans ce dernier cas, les spécialistes du marketing ont créé de nouvelles stratégies en quelques semaines, tandis qu’Oreo a créé sa publicité pour le Super Bowl en quelques minutes.

Lorsque nous parlons d’ enchères publicitaires en temps réel , le terme est beaucoup plus strict. Les décisions d’achat d’annonces sont prises sur place, généralement par un programme informatique qui a été informé du moment d’achat et du moment d’abandon.

Réaffectation

En marketing, réutiliser un contenu signifie l’utiliser pour plusieurs fonctions différentes. Cela vous permet d’extraire autant de valeur que possible de chaque élément de contenu.

Voici ce que je veux dire :

Disons que vous lancez un podcast et que vous publiez un épisode d’une heure chaque semaine. C’est très bien, mais vous pouvez tirer beaucoup plus de valeur du contenu de votre podcast en le réaffectant. Ainsi, vous pouvez écrire une série d’articles de blog basés sur le contenu de chaque épisode et les publier sur votre site Web. Cela ajoute de la valeur de mot-clé à votre site, ce qui peut attirer du trafic organique de personnes qui ne connaissent pas encore votre podcast.

Cela fonctionne aussi dans le sens inverse :

Si vous avez une série de blogs longs sur votre site Web, vous pouvez envisager de les réutiliser pour créer une série de vidéos YouTube informatives. Cela vous donne un nouveau débouché marketing où vous pouvez trouver un nouveau public à canaliser vers votre site Web.

Gardez à l’esprit que réutiliser le contenu ne signifie pas utiliser le même contenu encore et encore, car cela ne servira à rien. Au lieu de cela, il s’agit plutôt de retravailler votre contenu existant pour de nouveaux publics et plates-formes.

Reciblage

Le reciblage est une tactique publicitaire qui vise à rediriger les clients vers un site Web. Il est souvent utilisé pour amener les prospects qui ont presque converti à convertir, en particulier ceux qui ont abandonné leur panier sur un site Web.

Les publicités de reciblage peuvent être placées sur les réseaux sociaux, dans les publicités de la barre latérale, ou même dans les e-mails ou les SMS. Il y a toujours le risque d’agacer un client (il a peut-être abandonné son panier pour une raison), mais beaucoup de gens ne jurent que par eux.

Il est important de se rappeler que les publicités reciblées ne sont pas les mêmes que les publicités ciblées. Alors que la publicité ciblée utilise un large éventail de données pour identifier les prospects potentiels, les publicités reciblées s’appuient uniquement sur l’historique de navigation d’un individu .

Leader d’opinion

Les leaders d’opinion sont des personnes connues pour avoir des idées perspicaces et des opinions d’experts sur leur domaine ou leur industrie. Souvent, les leaders d’opinion sont les personnes qui prennent la parole lors de grandes conférences et qui ont de nombreux adeptes en ligne.

Dans l’industrie du marketing, il y a beaucoup de leaders d’opinion. Rand Fishkin, par exemple, s’est imposé comme une personne de référence pour les réflexions sur le marketing numérique et le référencement.

Les entreprises peuvent aussi être des leaders d’opinion. Si vous publiez régulièrement des articles de blog, des études de cas ou des podcasts solides, vous pouvez acquérir une réputation de leader éclairé dans votre secteur. C’est l’un des plus grands avantages du marketing de contenu.


Mots à la mode marketing pertinents

Il existe une poignée de termes marketing que tout le monde utilise actuellement. Si vous travaillez dans le marketing ou interagissez avec des spécialistes du marketing, vous entendrez probablement au moins quelques-uns de ces termes :

Marketing contextuel

Le marketing contextuel consiste à utiliser des données pour créer des publicités ciblées pour des clients spécifiques.

Par example:

Avez-vous déjà remarqué que les publicités de votre flux Facebook sont directement liées à vos recherches récentes sur Google ? C’est du marketing contextuel.

Si une entreprise sait que vous êtes intéressé par certains produits, il est logique qu’elle requière votre attention. Vous êtes plus susceptible d’acheter quelque chose chez eux que la plupart des autres personnes, donc le marketing contextuel est utilisé pour vous orienter vers leurs produits.

Cependant, le marketing contextuel ne consiste pas seulement à utiliser les historiques de recherche pour créer des publicités. Les spécialistes du marketing examinent l’ensemble du contexte entourant les habitudes d’achat de leurs clients.

Le contexte comprend des facteurs tels que :

  • L’historique des achats d’un acheteur
  • Leur emplacement
  • Leur langue maternelle
  • Les moments où ils sont le plus susceptibles de faire des achats
  • Son moteur de recherche préféré ou son canal de médias sociaux

En collectant et en analysant ces données, les spécialistes du marketing peuvent augmenter leurs taux de conversion en ciblant les bonnes personnes sur les bons canaux au bon moment .

Médias gagnés

Les médias gagnés sont un autre terme pour la promotion gratuite. Cela inclut toutes les publicités, la couverture des actualités, les backlinks et les partages que vous gagnez grâce à vos efforts de marketing.

Alors, disons que vous avez écrit un article de blog vraiment génial pour votre site Web. Si un groupe de personnes partagent cet article sur Twitter (sans que vous les payiez), c’est un média gagné. Ou, si d’autres sites de votre secteur pointent vers votre article sur leurs propres blogs, c’est aussi un média gagné.

Les publicités payantes ne sont pas des médias gagnés.

Comme vous pouvez l’imaginer, la plupart des entreprises s’efforcent de gagner des médias sans dépenser d’argent. Bien que vous deviez dépenser de l’argent pour commercialiser votre marque, les médias gagnés peuvent vous aider à augmenter votre retour sur cet investissement initial.

Piratage de croissance

Le piratage de croissance consiste à utiliser des stratégies avisées et rentables pour développer un processus de vente reproductible. Lorsqu’il est bien fait, le piratage de la croissance aide les petites entreprises à évoluer très rapidement tout en minimisant les coûts.

En pratique, le piratage de la croissance comprend de nombreuses tactiques marketing différentes, notamment :

  • Bloguer pour établir l’autorité de la marque
  • Utiliser l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) pour augmenter la visibilité
  • Travailler avec des influenceurs pour accroître la notoriété de la marque
  • Créer une liste de diffusion pour rester en contact avec les clients et prospects

La croissance du piratage est un processus d’essais et d’erreurs. Il faut un certain temps pour comprendre. Mais une fois que les spécialistes du marketing peuvent identifier laquelle de leurs tactiques réussit le mieux à acquérir des clients, ils peuvent répéter ces tactiques pour faire évoluer leurs activités.

zHyperlocal

Lorsque nous parlons de marketing local, nous parlons de publicité destinée aux personnes d’une ville, d’un village ou d’un comté spécifique.

Le marketing hyper local va encore plus loin en ciblant des personnes dans une zone très spécifique, comme un quartier ou une rue en particulier.

Vous avez probablement déjà vu le marketing hyperlocal en action. Des termes comme nourriture près de chez moi ou restaurants à Denver sont des recherches hyperlocales.

Selon les données publiées sur le blog HubSpot, 92 % des internautes choisissent des entreprises sur la première page des résultats de recherche locaux. Il est donc avantageux pour les entreprises de prendre des mesures pour apparaître le plus haut possible sur cette première page.

Le marketing hyperlocal implique de nombreuses tactiques et processus différents.

Si vous cherchez à apparaître plus haut dans les résultats de recherche locaux, vous pouvez procéder comme suit :

  • Configurez un compte Google My Business (GMB) pour permettre aux utilisateurs de trouver plus facilement des informations sur votre entreprise.
  • Demandez aux clients de laisser des avis sur Google, Yelp et d’autres sites pour passer le mot et stimuler l’engagement.
  • Utilisez le référencement sur site pour augmenter le trafic de votre site Web, ce qui peut aider votre site à se classer plus haut dans les résultats de recherche.
  • Assurez-vous que le nom, l’adresse et le numéro de téléphone de votre entreprise (NAP) sont cohérents sur Internet
  • Ajoutez votre entreprise à d’autres sites d’éditeurs populaires tels que YellowPages, MerchantCircle, etc.

Étant donné que 46 % de toutes les recherches Google recherchent des informations locales, nous entendrons probablement parler de marketing hyperlocal dans les années à venir.

Immersif

La plupart du marketing se fait en deux dimensions. Nous voyons du contenu de médias sociaux sur nos écrans de téléphone, des annonces de blog sur nos écrans d’ordinateur, des publicités à la télévision. Même les campagnes marketing cross-canal sur second écran se déroulent sur plusieurs surfaces 2D.

Le marketing immersif fait entrer les publicités dans la troisième dimension. En créant un espace physique en 3D que votre public peut visiter et avec lequel interagir, vous pouvez inviter votre public dans le « monde » de votre marque.

De nombreuses entreprises utilisent des vitrines physiques comme outils de marketing immersifs. La boutique éphémère en forme de boîte à chaussures d’Adidas au festival de musique Primavera à Barcelone en est un bon exemple. S’il fonctionnait comme un magasin où la marque vendait ses baskets, c’était aussi une expérience marketing immersive pour les visiteurs.

De plus (et c’est l’un des avantages du marketing immersif), cela a également permis d’obtenir de superbes photos sur les réseaux sociaux. Les photos de l’événement Adidas ont été partagées de manière organique entre les personnes qui ont trouvé les photos en ligne, ce qui a doublé la valeur de la campagne.

Marketing entrant

Le marketing entrant est un type de publicité qui s’articule autour de l’établissement de relations avec des prospects et des clients. Grâce au marketing de contenu, aux médias sociaux, aux e-mails et à d’autres canaux, les spécialistes du marketing entrant concentrent leurs efforts sur les personnes qui sont déjà susceptibles d’acheter leur produit.

Ceci est différent du marketing sortant ou traditionnel. Dans une campagne sortante, vous pouvez sauter au téléphone et appeler à froid des personnes susceptibles d’être intéressées par votre produit. Si vous pouvez amener quelqu’un à rester au téléphone, vous devrez le vendre sur la valeur et le convaincre d’acheter.

Le marketing entrant, cependant, consiste à amener ces personnes à venir à vous. En publiant des blogs sur votre site Web ou en enregistrant un podcast sur votre secteur, vous êtes en mesure de capter l’attention de prospects qualifiés.

Apprentissage automatique

Les données peuvent nous apprendre beaucoup. En marketing, plus précisément, cela nous en dit long sur le comportement des consommateurs. En analysant les modèles dans les données clients, nous pouvons découvrir pourquoi et comment les gens prennent des décisions d’achat.

Mais l’analyse des données est difficile. Et plus vous avez de données à analyser, plus la tâche devient difficile.

C’est là que l’apprentissage automatique entre en jeu. L’apprentissage automatique est le processus d’utilisation d’algorithmes informatiques pour traiter des données et prédire les résultats futurs. De toute évidence, les ordinateurs peuvent traiter beaucoup plus de données que les êtres humains, et ils peuvent aussi le faire beaucoup plus rapidement.

Presque tous les secteurs utilisent l’apprentissage automatique, de la science et de l’ingénierie à la santé, au commerce de détail et à la finance.

C’est particulièrement utile dans le marketing, cependant.

Par exemple, les recommandations personnalisées d’Amazon sont possibles grâce au machine learning, et elles représentent près de 35% des ventes totales du site !

Points douloureux

Le but de toute entreprise est de résoudre les problèmes des gens. Tout produit ou service que vous proposez résout un problème pour votre client. Les problèmes que vous résolvez pour vos clients sont leurs points faibles .

En marketing, il est crucial d’identifier les points faibles de vos clients. Si vous pouvez trouver toutes les personnes qui ont un problème spécifique, puis leur dire : « Hé, je peux résoudre ce problème pour vous », il vous sera plus facile de développer votre entreprise.

Le terme points douloureux a été utilisé dans les agences de marketing pendant des années, mais il ne disparaît pas. Donc, si vous travaillez dans le marketing ou envisagez d’embaucher une agence, c’est un terme que vous devez connaître.

Transparence

Les commerçants ont la réputation de mentir pour déplacer les produits. C’est pourquoi, selon l’Association américaine des agences de publicité , seuls 4 % des consommateurs pensent que les spécialistes du marketing pratiquent l’intégrité (yeesh).

C’est pourquoi de nombreuses entreprises s’efforcent d’être plus ouvertes et honnêtes avec leurs clients. Ces entreprises sont réputées transparentes.

Pour pratiquer la transparence dans vos propres efforts de marketing, vous devez :

  • Soyez honnête quant à la valeur de votre produit ou service.
  • Communiquez clairement votre structure de prix avant de conclure un contrat.
  • Aidez vos clients à vous contacter facilement.
  • Assumez la responsabilité de vos erreurs.

Une étude de SproutSocial montre que 73% des consommateurs sont prêts à payer plus pour des produits d’entreprises transparentes. Il est donc probable que davantage de marques commenceront à donner la priorité à cela dans leur marketing dans les années à venir.


Mots à la mode à surveiller dans la décennie à venir

Comme je l’ai dit dans l’intro, de nouveaux termes marketing apparaissent tout le temps. Personnellement, je n’avais jamais entendu le mot géorepérage jusqu’à l’année dernière, mais maintenant je l’entends quelques fois par semaine.

Si vous cherchez à garder une longueur d’avance, voici quelques mots à la mode que vous voudrez apprendre, car ils seront probablement présents pendant un certain temps.

Publicité

Le terme publicité décrit des publicités qui ressemblent plus à des divertissements traditionnels qu’à des publicités. Ils peuvent prendre la forme d’un film, d’un clip vidéo ou d’une émission de télévision.

Un exemple est l’émission A&E Wahlburgers , une émission de télé-réalité scénarisée qui tourne autour de l’acteur Mark Wahlburg, de sa famille et de leur chaîne de hamburgers. Bien que l’émission soit clairement une publicité longue durée pour les restaurants, elle ressemble à Real Housewives et à d’autres émissions de téléréalité.

La publicité n’est pas nécessairement une nouvelle technique. Après tout, Hasbro fait des émissions de télévision pour vendre des jouets depuis des décennies.

Mais, alors que les entreprises et les agences de marketing recherchent des moyens plus stratégiques d’atteindre leur public, vous devriez vous attendre à voir beaucoup plus de publicité dans les années à venir.

Choc de contenu

Êtes-vous épuisé par tout le contenu que vous consommez ? Comme physiquement épuisé?

Avez-vous déjà eu l’impression que votre cerveau n’est pas équipé pour traiter tous les textes, vidéos et photos que vous prenez chaque jour ?

Si c’est le cas, vous souffrez peut-être d’un choc de contenu.

Tu n’es pas le seul. Même ceux d’entre nous qui créent du contenu en sont parfois submergés.

Mais en tant que spécialiste du marketing, le choc du contenu est quelque chose dont il faut être conscient. Après tout, nous devons trouver des moyens de réduire tout le bruit et de fournir un contenu précieux qui aide notre public au lieu de l’ennuyer.

Il existe plusieurs façons de commercialiser tout en étant sensible au choc du contenu :

  • Concentrez-vous sur la qualité plutôt que sur la quantité : n’inondez pas votre blog de radotage inutile juste pour publier du contenu.
  • Donnez la possibilité de vous désinscrire : si vous lancez une campagne de marketing par e-mail, assurez-vous que les utilisateurs ont la possibilité de se désinscrire. Rendre cela difficile ne fera que les éloigner de votre marque.
  • Soyez patient : un marketing de contenu efficace prend du temps. Concentrez-vous sur la création d’un contenu informatif et engageant, et finalement, le public le trouvera.

Contenu éphémère

Un contenu éphémère est un contenu qui disparaît après un certain temps. En règle générale, cela prend la forme de vidéos ou d’images, comme pour les publicités Snapchat. Les coupons et codes promotionnels à durée limitée sont également considérés comme du contenu éphémère.

David Trounce souligne que l’objectif du contenu éphémère est de puiser dans la peur du public de passer à côté (FOMO). Parce que cela ne dure que peu de temps, les utilisateurs peuvent être plus susceptibles de s’engager pendant qu’ils en ont l’occasion.

Trounce souligne également que le contenu éphémère permet aux spécialistes du marketing de créer plus de contenu. Le public peut être ennuyé par un fil de 20 tweets obstruant son flux, mais un fil Snapchat éphémère de 20 messages est beaucoup moins invasif.

Freemium

Le terme freemium décrit un type de structure de prix. En utilisant ce modèle, les entreprises offrent gratuitement leurs logiciels. Mais, il s’agit généralement d’une version limitée, et les utilisateurs doivent payer une prime pour débloquer plus de fonctionnalités, d’options ou de contenu.

De nombreux éditeurs de logiciels utilisent un modèle commercial freemium. WordPress en est un exemple. Bien que son logiciel de blog et son CMS soient gratuits, de nombreux plugins et thèmes coûtent de l’argent supplémentaire. Si un utilisateur souhaite accéder à ces thèmes, il doit payer des frais.

De nombreux services de streaming utilisent également ce modèle. Spotify, par exemple, est gratuit si vous êtes d’accord pour entendre une publicité toutes les quelques chansons. Mais en passant à un compte premium, vous pouvez écouter sans interruptions publicitaires.

Géofencing

Il n’y a guère de technologie que les spécialistes du marketing n’ont pas compris comment utiliser pour la promotion.

Vous ne me croyez pas ?

Ne cherchez pas plus loin que le geofencing ou le marketing de proximité . Avec cette technique, vous pouvez utiliser la technologie GPS pour envoyer des SMS, des e-mails ou des notifications au public lorsque leurs appareils mobiles envoient un ping dans une zone spécifique.

Si vous avez Google Maps sur votre téléphone (avec les notifications activées), vous connaissez peut-être cette tactique. Chaque fois que vous quittez un restaurant, Google vous envoie une notification vous demandant votre expérience. Cela encourage les utilisateurs à laisser des avis alors qu’ils ne le feraient pas autrement.

Les magasins de détail utilisent également le géorepérage. Si vous avez l’application Walmart sur votre téléphone, vous pouvez recevoir des coupons ou des promotions lorsque vous entrez dans le magasin.

Internet des objets (IdO)

Le terme Internet des objets décrit l’ensemble du réseau d’appareils connectés à Internet. Il y a dix ans, cela signifiait principalement des ordinateurs et des smartphones. Mais avec l’afflux de technologies intelligentes, tout, des lave-vaisselle et des réfrigérateurs aux brosses à dents et à l’argenterie, est câblé.

Mais pourquoi est-ce un mot marketing à la mode ? Outre le fait que ce sont les spécialistes du marketing qui créent les publicités pour ce produit, en quoi est-il pertinent ?

Eh bien, l’IoT génère beaucoup de données et les spécialistes du marketing adorent les données. En examinant les données générées par un réfrigérateur intelligent, vous pouvez en apprendre beaucoup sur les habitudes d’achat du propriétaire. En analysant les données collectives générées par tous les réfrigérateurs d’une ville particulière, vous pouvez en apprendre davantage sur les habitudes d’achat de toute cette population.

Oui, c’est un peu troublant d’un point de vue science-fiction, mais ces données seront extrêmement utiles aux personnes qui commercialisent des produits.

Micro-Influenceur/Nano-Influenceur

Les influenceurs sont des personnes qui ont un nombre important de followers en ligne. Mais tous les influenceurs n’ont pas le même nombre de followers. Un YouTuber qui fait des tutoriels de maquillage n’a peut-être pas autant d’abonnés qu’un Kardashian, mais il peut avoir de l’influence dans sa communauté.

En fait, ce YouTuber pourrait avoir plus d’ influence qu’un Kardashian, du moins dans la communauté de maquillage YouTube. Ils interagissent directement avec leur public plus souvent, ce qui rend plus probable que le public les considère comme un ami plutôt que comme une célébrité.

Les micro-influenceurs (10 000 à 90 000 abonnés) et les nano-influenceurs (1 000 à 10 000) sont précieux en marketing. En vous associant à des influenceurs de votre créneau, vous pouvez présenter vos produits à leur public. C’est un excellent moyen de communiquer avec votre marché cible via un canal auquel ils font déjà confiance.

Selon Data Communications, 36 % des milléniaux et 86 % des consommateurs de la génération Z préfèrent voir du contenu marketing où un influenceur discute d’un produit. Donc, il semble que nous allons parler d’influenceurs pendant un certain temps.

Basculer vers la vidéo

L’idée de pivoter vers la vidéo est populaire depuis quelques années maintenant. Il décrit l’idée que les entreprises devraient se concentrer moins sur le contenu écrit et plus sur le contenu vidéo.

Certaines entreprises ont adopté ce concept sans réserve. FoxSports.com est devenu un exemple célèbre lorsqu’il a licencié un nombre important de rédacteurs de contenu pour investir davantage dans le contenu vidéo. Cependant, cela n’a pas vraiment joué en leur faveur, car le site Web a enregistré une baisse de 88 % du trafic sur le site Web.

par GIPHY

Dans le même temps, il n’y a aucun argument que le contenu vidéo peut être efficace. Selon Animoto, les publicités vidéo sont le principal moyen par lequel les consommateurs ont découvert une marque l’année dernière. Ainsi, alors que le contenu écrit ne va nulle part, cet argument continuera à jouer.

Marketing programmatique

Le marketing programmatique automatise le processus d’achat et de vente d’espace publicitaire. Au lieu d’avoir à « louer » de l’espace pour votre annonce, vous pouvez « enchérir » sur l’espace publicitaire en temps réel.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles cela est précieux :

Premièrement, cela peut être rentable. Il n’y a pas de frais fixes, vous pouvez donc économiser de l’argent si vous êtes le plus offrant.

Deuxièmement, cela vous permet de diffuser vos annonces devant un public hyper spécifique. Le marketing programmatique utilise l’IA et l’apprentissage automatique pour déterminer qui est le plus susceptible d’acheter vos produits et services. De cette façon, vous gaspillerez moins d’argent sur des publicités infructueuses.

La publicité programmatique se produit principalement en ligne via des plateformes telles que Facebook, Instagram et Google. Cependant, certaines sociétés d’affichage numérique proposent désormais des enchères programmatiques.

Deuxième écran

À quelle fréquence regardez-vous votre téléphone ou votre tablette tout en regardant la télévision en même temps ? Si vous êtes comme la plupart des gens, probablement assez souvent. En fait, selon Nielsen, 88 % des Américains utilisent un deuxième appareil en regardant la télévision. C’est presque tout le monde !

Les commerçants ont pris note. Nous commençons à voir beaucoup plus d’expériences cross-canal qui intègrent à la fois du contenu TV et mobile. Cette technique est connue sous le nom de marketing sur second écran.

Sans surprise, les réseaux de télévision et les services de streaming ont mené la charge. Netflix, par exemple, utilise des données pour déterminer quand les gens regardent le plus certaines émissions. Ils tweeteront des blagues sur ces émissions pendant ces périodes, permettant au public de s’engager davantage dans l’émission.

Scénarisation

Depuis la sortie du livre de Gaston Legorburu et Darren McColl, Storyscaping : Stop Creating Ads, Start Creating Worlds , ce concept est devenu très populaire dans l’industrie du marketing.

Il est particulièrement populaire parmi ceux qui commercialisent des produits physiques et cherchent à donner à leurs clients un lien plus profond avec leurs produits.

L’idée est que chaque marque devrait avoir une histoire autour de ses produits et services. Au lieu de simplement vendre des choses aux clients, ils devraient donner aux clients une chance de faire partie de cette histoire.

Nous avons vu cette idée se concrétiser de plusieurs façons. De nombreuses entreprises se lient à un organisme de bienfaisance particulier et consacrent un certain pourcentage de leurs bénéfices à cet organisme de bienfaisance. En achetant des produits de cette société, les clients peuvent donc se joindre à la cause.

Ce type de marketing est rendu possible grâce aux médias sociaux, où les clients peuvent suivre leurs entreprises préférées (et leurs histoires) sur plusieurs canaux. Nous verrons donc probablement beaucoup plus de storycaping au cours de la prochaine décennie.


Acronymes marketing à connaître

Nous utilisons beaucoup d’acronymes dans le monde du marketing, principalement pour gagner du temps. Je veux dire, il est beaucoup plus facile de dire ou d’écrire « CMS » que « système de gestion de contenu ». Les acronymes ne sont qu’un raccourci qui accélère la communication.

Si vous débutez dans le marketing ou si vous travaillez avec une agence numérique et que vous ne comprenez pas les acronymes que les gens utilisent, voici un guide pour vous aider :

CLV : valeur à vie du client

CLV est synonyme de valeur à vie du client . Ce terme décrit le montant moyen des bénéfices que les clients génèrent au cours de votre relation.

Vous pouvez calculer ce nombre en trouvant la valeur d’achat moyenne parmi tous vos clients, puis en la multipliant par le taux de fréquence d’achat moyen. Je ne vais pas entrer dans les calculs pour le moment, mais il existe un excellent guide sur la façon de trouver la valeur vie client ici .

L’acquisition de clients peut coûter cher. Pour les entreprises qui vendent des biens de consommation, il en coûte en moyenne 22 $ en marketing pour acquérir chaque client. Et pour les éditeurs de logiciels, cela coûte en moyenne 395 $. En calculant la valeur à vie de chaque client, vous saurez combien vous pouvez vous permettre de dépenser en marketing tout en générant un profit.

CMS : système de gestion de contenu

Un système de gestion de contenu, ou CMS, est un logiciel qui vous aide à organiser le contenu de votre site Web. Il vous permet de créer, de modifier et de publier des blogs ou d’autres pages.

La plupart des systèmes de gestion de contenu sont conçus pour la collaboration entre les codeurs et les non-codeurs. En d’autres termes, ils sont conçus pour qu’un webmaster puisse créer un site en utilisant HTML, CSS et Javascript, puis les rédacteurs et éditeurs de contenu peuvent modifier le site sans toucher à aucun code.

Certains des systèmes de gestion de contenu les plus populaires incluent :

  • WordPress
  • Shopify
  • Wix
  • Joomla
  • Drupal
  • Magento

Chacun de ces programmes CMS est conçu pour des utilisateurs de différents niveaux de compétence et ayant des besoins différents.

Squarespace et Wix, par exemple, sont réputés très faciles à utiliser, bien que limités dans leurs capacités. WordPress et Shopify ont tous deux un potentiel infini, bien qu’ils nécessitent certaines compétences techniques (ou l’aide d’un professionnel du développement Web ).

CPC : coût par clic

Le coût par clic est un terme utilisé dans les discussions sur les campagnes de marketing au paiement par clic. Il décrit le montant d’argent payé pour chaque clic sur des services publicitaires comme Google Ads.

CRM : gestion de la relation client

Un système de gestion de la relation client, également connu sous le nom de logiciel CRM, vous aide à suivre toutes vos informations client dans un emplacement central. Toutes vos données de génération de prospects, l’historique des communications, les campagnes de marketing par e-mail et les informations sur la réussite des clients sont organisées dans ce système.

Il existe de nombreux produits CRM sur le marché, et ils offrent tous des fonctionnalités différentes.

Certains, par exemple, offrent des fonctionnalités de notation des prospects qui vous permettent de qualifier vos prospects pour déterminer ceux qui sont les plus susceptibles de se convertir. Cela peut vous montrer, à vous et à votre équipe, où concentrer vos efforts de vente et de marketing.

D’autres s’intègrent à votre système de gestion de contenu afin que vous puissiez mieux suivre la façon dont les clients interagissent avec votre site Web. Cela peut vous en apprendre beaucoup sur le succès de votre site Web dans la conversion des clients et sur les points à améliorer.

CRO : Optimisation du taux de conversion

L’optimisation du taux de conversion , ou CRO, est une sorte de terme déroutant.

Tout le monde ne souhaite-t-il pas optimiser son taux de conversion ?

N’est-ce pas le but de toute entreprise ?

Hé bien oui. Mais ce terme fait spécifiquement référence à l’optimisation du taux de conversion de votre site Web , en transformant autant de visiteurs que possible en clients.

Pour augmenter les conversions de sites Web, vous devez :

  • Démontrer une valeur claire : Montrez à votre public cible que vous avez quelque chose dont il a besoin.
  • Encouragez l’action : incitez vos visiteurs à s’inscrire à votre liste de diffusion, à vous suivre sur les réseaux sociaux, à effectuer un achat ou à effectuer un certain type d’action.
  • Empêchez les rebonds : optimisez la vitesse et la convivialité de votre site Web afin que les visiteurs soient moins susceptibles de cliquer en dehors de votre site.

Le CRO implique de nombreux tests A/B. Les techniques qui fonctionnent pour le site d’une entreprise peuvent ne pas fonctionner pour tous les sites. Vous et votre équipe devrez jouer avec différentes variables pour identifier exactement ce qui génère des conversions parmi les visiteurs de votre site Web.

CTR : taux de clics

Le taux de clics, ou CTR, est une mesure utilisée pour mesurer le nombre de personnes qui « cliquent » sur un lien particulier.

Nous utilisons ce terme dans de nombreux contextes différents, notamment :

  • Publicités au paiement par clic : combien de personnes ont cliqué sur une publicité ?
  • Marketing par e-mail : Combien de destinataires ont ouvert un e-mail ou cliqué sur le CTA dans l’e-mail ?
  • SEO : Combien de chercheurs ont cliqué sur une annonce sur une page de recherche ?

Un taux de clics élevé est généralement un bon signe. Cela montre que le lien est suffisamment attrayant pour qu’un pourcentage plus élevé de téléspectateurs soient incités à cliquer dessus.

Un faible taux de clics, en revanche, suggère que le lien n’est pas suffisamment attrayant pour inciter l’audience à cliquer. Par conséquent, quelque chose doit changer, que ce soit le lien lui-même, le contenu dans lequel il est intégré ou le public qu’il cible.

Incitation à l’action : appel à l’action

En marketing, un CTA est tout type d’invite qui encourage une réponse du public.

Par exemple, un lien sur un site Web peut inciter les visiteurs à acheter maintenant ! , ou une fenêtre contextuelle pourrait les encourager à s’inscrire à leur liste de diffusion..

Les appels à l’action prennent plusieurs formes, notamment :

  • Liens texte
  • Boutons
  • Bannières
  • Graphique
  • Formulaires à remplir
  • Chatbots

Pour plus d’informations sur les CTA et sur la façon d’en créer des efficaces, consultez cet article sur Marketing Land .

KPI : indicateur clé de performance

Les KPI sont utilisés pour mesurer le succès ou la croissance d’une entreprise ou d’un projet de manière plus granulaire que les mesures de performance globales.

Par exemple, vous pouvez mesurer le nombre de nouveaux clients qui accèdent à votre site via une page de destination particulière au cours d’un trimestre. Ou, vous pouvez mesurer le nombre de conversions générées par cette page de destination.

Les bons spécialistes du marketing numérique utilisent des KPI pour suivre chaque phase de leur entonnoir de vente, de la génération de prospects à la réussite des clients. Ces mesures peuvent vous aider à déterminer comment atteindre le résultat souhaité.

PPC : paiement par clic

Le marketing au paiement par clic est un type de publicité en ligne dans lequel vous payez des frais pour chaque clic reçu par votre annonce.

Voici comment ça fonctionne:

Vous créez une annonce à afficher sur certaines pages. Vous pouvez faire de la publicité sur une page Web spécifique ou cibler des publics spécifiques (par exemple, des utilisateurs recherchant des termes spécifiques, des utilisateurs ayant un comportement Web spécifique, etc.) via des services tels que Google Ads.

Chaque fois qu’une personne qui rencontre votre annonce clique dessus, vous devrez payer des frais.

Sur certaines plateformes, telles que Google, le coût par clic (CPC) est déterminé par un processus d’enchères. Vous choisissez le terme de recherche pour lequel vous souhaitez que votre annonce apparaisse dans les recherches, et vous choisissez le montant maximum que vous êtes prêt à payer pour chaque clic. Si vous avez l' »enchère » la plus élevée pour une recherche donnée, votre annonce sera celle qui apparaîtra lorsque quelqu’un recherchera ce terme.

Les mots-clés très recherchés ont un coût par clic élevé car beaucoup d’autres personnes veulent se classer pour ces termes. Par exemple, si vous êtes avocat et que vous souhaitez cibler le mot « avocat » dans votre région, vous paierez environ 50 USD pour chaque clic. Mais, étant donné le montant d’argent que vous pourriez gagner à partir de ce clic, le CPC pourrait en valoir la peine.

ROI : retour sur investissement

Le but de tout investissement est de récupérer votre argent et plus encore. Cette partie « et puis » est votre retour sur investissement, ou votre retour sur investissement.

C’est tout l’argent que vous gagnez en plus du montant que vous avez dépensé pour votre investissement en premier lieu.

En marketing, le retour sur investissement est utilisé pour justifier les dépenses. Si vous dépensez 1 000 $ en marketing en ligne et que vos efforts génèrent 3 000 $ de ventes, votre retour est de 2 000 $.

Le retour sur investissement est souvent exprimé en pourcentage – le pourcentage d’augmentation de votre investissement. 

Vous pouvez calculer ce pourcentage en divisant le montant de votre rendement par votre investissement initial, puis en le multipliant par 100 %.

Revenant à l’exemple précédent, vous diviseriez votre rendement de 3 000 $ par votre investissement de 1 000 $, ce qui équivaut à 3. Multipliez cela par 100 % et vous obtenez votre taux de rendement : 300 % .

Cela me semble être un excellent investissement !

SEO : optimisation des moteurs de recherche

Le référencement, ou optimisation des moteurs de recherche, est la pratique consistant à générer du trafic organique gratuit vers un site Web via les moteurs de recherche.

Ou, pour le dire plus simplement :

Il s’agit de faire en sorte que votre site Web soit mieux classé dans les résultats de recherche Google lorsque les internautes recherchent des termes liés à votre entreprise.

Un site Web de haut niveau est un atout majeur, car il augmente la probabilité que les gens découvrent votre entreprise. Si quelqu’un recherche un logiciel de comptabilité et que vous pouvez faire apparaître votre site sur la première page de cette recherche, vous aurez plus de chances de lui vendre qu’une entreprise sur la deuxième ou la troisième page des résultats de recherche. .

La façon d’apparaître sur cette première page pour les termes de recherche importants est de :

  1. Créer des pages de contenu qui fournissent des informations utiles aux personnes qui recherchent ces termes.
  2. Promouvoir votre contenu pour gagner des backlinks provenant de sources fiables dans votre créneau, ce qui montre à Google que votre site est également digne de confiance.
  3. Optimiser votre site d’un point de vue technique pour s’assurer qu’il fonctionne correctement et que Google et les autres moteurs de recherche peuvent le trouver et l’indexer.

Le référencement est un domaine complexe qui implique de nombreuses activités différentes. Mais en fin de compte, il s’agit de publier du contenu qui tue pour montrer à Google que vous gérez un site Web pertinent et faisant autorité.

SoLoMo : social, local, mobile

SoLoMo, abréviation de Social, Local, Mobile , est une stratégie marketing qui cible les clients là où ils passent le plus de temps : sur les réseaux sociaux , sur leurs appareils mobiles et dans leurs régions locales . Il s’agit d’une approche holistique du marketing auprès des consommateurs d’aujourd’hui.

ToFu, MoFu et BoFu : haut, milieu et bas de l’entonnoir

Tofu mofu bofu

Lorsque nous disons que quelqu’un est ToFu , cela signifie qu’il est au sommet de l’entonnoir des ventes. S’ils sont BoFu , cela signifie qu’ils sont au bas de l’entonnoir. MoFu , comme vous pouvez le deviner, signifie qu’ils sont au milieu.

C’est fondamentalement juste une façon de décrire à quel point un prospect est proche de la conversion. Ceux qui se trouvent en haut de l’entonnoir sont des prospects non qualifiés, ils ne seront donc probablement pas convertis avant un certain temps, voire pas du tout. Ceux au bas de l’entonnoir sont pratiquement convertis.

En tant que spécialiste du marketing, votre stratégie change pour les prospects à chaque niveau de l’entonnoir. Avec les prospects ToFu, l’objectif est d’utiliser le marketing de contenu pour les faire entrer dans l’entonnoir. Au fur et à mesure qu’ils progressent dans les étapes MoFu et BoFu, vous vous éloignerez du marketing de contenu et vous dirigerez vers des e-mails personnels, des consultations gratuites, etc.

UGC : Contenu généré par l’utilisateur

Le contenu généré par l’utilisateur, souvent abrégé en UGC, est un contenu créé par le public d’une marque au lieu de la marque elle-même.

La plupart du temps, l’UGC est créé gratuitement (bien qu’il y ait des cas où ce n’est pas vrai, comme avec les concours).

Les campagnes UGC sont des exemples de marketing de contenu, même lorsque la marque ne contribue à aucun contenu. En fait, ce type de marketing peut être plus efficace que le marketing de contenu traditionnel , car de nombreux consommateurs préfèrent voir le contenu généré par l’utilisateur plutôt que le contenu créé par la marque.

Il n’est pas surprenant que l’UGC soit devenu plus répandu à l’ère des médias sociaux. Avec des personnes publiant des photos d’eux-mêmes en train d’interagir avec des produits toute la journée, les marques disposent d’un flux infini d’UGC à intégrer dans leurs propres efforts de marketing.

UX : expérience utilisateur

UX, abréviation d’expérience utilisateur ou de conception d’expérience utilisateur , est un domaine du marketing qui se concentre sur la façon dont les gens se sentent lorsqu’ils interagissent avec un produit, un service ou une interface.

C’est similaire à l’expérience client (CX), sauf que CX se concentre sur la perception que le client a de l’ ensemble de la marque. UX est beaucoup plus granulaire, se concentrant sur des produits individuels ou des aspects de la marque, tels que le site Web.

L’objectif de tout designer UX est de rendre le produit ou le service en question le plus convivial possible. Cela rend non seulement l’expérience du client plus agréable, ce qui est toujours crucial, mais cela peut également contribuer à stimuler les ventes et les références.

Comme l’expliquent les auteurs de l’étude de cas The Six Steps For Justifying Better UX , chaque dollar investi dans l’UX se traduit par un rendement moyen de 100 $.


Mots à la mode à connaître mais à éviter

Bon, parlons maintenant des mots à la mode marketing que nous devons tous arrêter d’ utiliser. Ce sont des termes obsolètes, surutilisés ou qui ne décrivent pas avec précision ce qu’ils prétendent.

Si vous travaillez dans le marketing, ce sont des mots que vous ne devriez absolument pas utiliser lorsque vous parlez aux clients, et vous devriez essayer de les éviter complètement.

Visibilité à 360 degrés

Je ne sais pas si le monde du marketing est parvenu à un consensus sur la signification du terme visibilité à 360 degrés . Je l’ai entendu utilisé dans tellement de contextes différents qu’il est difficile de déterminer quelle est la véritable définition.

D’après ce que je peux dire, cela fait référence à la capacité d’une agence de marketing à suivre les prospects du début à la fin du pipeline, en les qualifiant et en mesurant leur engagement à chaque étape.

Cependant, les gens l’utilisent de bien d’autres façons, et aucune d’entre elles n’a beaucoup de sens, c’est pourquoi je suis partisan de s’en débarrasser. Au lieu d’utiliser ce terme vague pour désigner les capacités de suivi et d’analyse, soyez simple sur ce que vous suivez et pourquoi cela est précieux.

Sur mesure

Le sur mesure est un mot qui vient du monde du design d’intérieur et de la mode. Il décrit généralement des meubles fabriqués sur mesure pour s’adapter à un espace spécifique. Par exemple, si vous construisez une étagère de forme étrange pour un coin de forme étrange dans votre appartement, c’est une étagère sur mesure. Vous avez peut-être aussi entendu parler d’un tailleur sur mesure.

D’une manière ou d’une autre, ce terme a fait son chemin dans le monde du marketing, et cela n’a pas vraiment de sens.

Les entreprises de conception Web parlent de créer des sites Web sur mesure pour leurs clients. Les programmeurs parlent de créer des applications sur mesure pour les entreprises. Ces mots donnent l’impression que les gens sont assis à un établi, sculptant des applications et des sites Web artisanaux dans un bloc de bois.

Ce n’est même pas le problème, cependant. Le problème est que les clients ne sauront probablement pas ce que vous voulez dire si vous leur proposez des solutions marketing sur mesure. Donc, vous feriez probablement mieux d’utiliser le mot personnalisé à la place.

Fermer la boucle

Boucler la boucle ressemble à un mot obsolète, principalement parce que je ne l’entends plus trop. Et quand je le fais, ça me lance pendant… eh bien, une boucle.

Il fait référence au marketing en boucle fermée, une stratégie dans laquelle les équipes commerciales et marketing partagent les données clients pour identifier les sources de prospects les plus fortes et les plus faibles. L’équipe marketing dirige les prospects vers l’équipe commerciale, qui conclut l’affaire, puis fait un rapport sur les prospects fermés. À ce stade, la boucle est bouclée.

Il y avait des moments dans le passé où les équipes de vente et de marketing ne communiquaient pas autant, ou même se considéraient comme des concurrents. Mais de nos jours, il est beaucoup plus courant que les départements partagent des données et travaillent ensemble.

Ainsi, même s’il était logique d’avoir un terme spécial pour la dernière étape du processus de commercialisation, ce n’est plus vraiment nécessaire. Et si vous l’utilisez, vous devrez probablement expliquer ce que vous voulez dire.

Plongée profonde

Plonger en profondeur signifie s’engager dans des recherches intensives autour d’un sujet particulier. Pour les équipes marketing, la plongée en profondeur implique généralement également beaucoup de discussions et de planification.

Vous pouvez vous plonger en profondeur dans un certain type de logiciel avant d’investir dans une nouvelle solution, ou vous pouvez vous plonger en profondeur dans les produits de vos concurrents dans le cadre de votre processus de R&D.

Quoi qu’il en soit, si vous travaillez dans le marketing, vous avez probablement beaucoup entendu celui-ci. Et même si ce n’est pas le pire mot à la mode du marketing, c’est un peu redondant. Vous pouvez gagner du temps (et éliminer le risque d’ennuyer les gens) en utilisant le mot recherche à la place.

Perturbation/perturbation/perturbation

Cela fait probablement une décennie jusqu’à présent que l’on doit toujours entendre le mot perturbation . Toutes les autres entreprises prétendent perturber leur industrie en proposant des produits perturbateurs .

Et les experts disent aux gens d’arrêter d’utiliser le terme perturbation depuis au moins 2013, mais les gens persistent néanmoins.

Le problème avec ce terme – mis à part le fait que les gens l’utilisent tellement qu’il est difficile de dire ce qu’ils veulent dire quand ils le disent – c’est qu’il tient le changement pour acquis. Il est souvent utilisé d’une manière qui minimise le fait que le changement et les perturbations sont des éléments inévitables de l’entreprise.

Chaque entreprise essaie de créer un produit meilleur et plus innovant, quel que soit le secteur dans lequel elle travaille. Ainsi, appeler quelque chose de perturbateur, qu’il s’agisse d’un produit, d’un service ou d’une entreprise, est plutôt vain.

Ce terme incarne tous les problèmes du jargon des affaires : il n’ajoute aucune valeur à une conversation, mais pour une raison quelconque, il ne disparaîtra pas.

De bout en bout

De bout en bout est un terme étrange car il a tellement de significations différentes. Souvent, les gens l’utilisent correctement, mais certaines personnes l’utilisent complètement mal et ne s’en rendent même pas compte.

Lorsque vous entendez parler de chiffrement de bout en bout dans une application (E2EE), cela signifie que l’application est entièrement sécurisée pour toutes les parties qui l’utilisent. C’est une utilisation correcte du terme.

Cependant, lorsque les gens parlent de marketing de bout en bout , ils parlent du processus de conversion des prospects en ligne en clients payants. Cela n’a pas vraiment de sens, car le marketing est plutôt un processus du début à la fin.

Il est également ballotté par rapport aux produits. Les éditeurs de logiciels parlent de fournir un service de bout en bout, ce qui signifie que tous les composants nécessaires à l’exécution du produit sont inclus.

Comcast, par exemple, fournit des services de câble et WiFi de bout en bout en fournissant tout le matériel et les logiciels nécessaires. Mais de nombreuses entreprises utilisent ce terme simplement pour désigner un produit complet qui fait tout ce dont vous avez besoin.

Ce n’est pas la pire chose au monde à abuser de ce terme, mais cela peut prêter à confusion. C’est l’une de ces phrases qui, à moins que vous ne soyez sûr de l’utiliser dans le bon contexte, vous feriez peut-être mieux d’abandonner.

Fruits mûrs

En affaires, le terme fruit à portée de main est utilisé pour décrire une tâche simple ou un problème facile à résoudre. Cela suggère qu’une tâche peut être accomplie avec peu ou pas d’effort.

Dans le monde du marketing, vous entendrez peut-être quelqu’un dire que vendre à certains clients est un fruit à portée de main, ou que le classement pour un certain mot-clé SEO est un fruit à portée de main.

Cela vient de l’idée que les fruits – pommes, oranges, peu importe – accrochés à la branche la plus basse d’un arbre sont les plus faciles à saisir. Et bien qu’il puisse être logique de cueillir les fruits les plus accessibles dans un verger, cela n’a pas toujours de sens dans les affaires, surtout si vous vous concentrez sur la qualité et la croissance.

Souvent, le terme fruit à portée de main ressemble à devenir riche rapidement . Cela suggère que la personne qui l’utilise est plus axée sur des résultats rapides que sur un travail de qualité. Par conséquent, il est préférable d’éviter celui-ci et de penser que chaque tâche mérite votre temps, votre attention et vos efforts.

Martech

Abréviation de technologie marketing , ce terme est principalement utilisé pour décrire des applications et des logiciels. Parfois, les gens l’utilisent pour décrire leur « pile » de technologie marketing.

Heureusement, celui-ci n’a jamais vraiment fait son chemin, mais vous entendez des gens l’utiliser de temps en temps. Ce n’est pas assez omniprésent pour que les gens sachent ce que vous voulez dire quand vous le dites, alors vous feriez mieux de l’éviter et de dire logiciel de marketing à la place.

Changement de paradigme

Lorsque les scientifiques parlent d’un changement de paradigme, ils parlent d’une révolution dans l’histoire du monde. Lorsque les êtres humains ont commencé à cultiver, un changement de paradigme a eu lieu. Lorsque Internet a fait en sorte que nous puissions parler à n’importe qui, n’importe où dans le monde et à tout moment, un autre changement de paradigme s’est produit.

Ce terme décrit de grands changements qui affectent un nombre considérable de personnes.

Maintenant, beaucoup de gens utilisent ce mot lorsqu’ils parlent de marketing, mais ils ne comprennent pas bien. Semblable au mot disruption , il est surutilisé par les gens qui essaient de dire qu’ils ont créé un produit important. Et bien qu’ils aient un excellent produit, ce mot est un peu hyperbolique.

Au lieu de prétendre que votre entreprise va inaugurer un changement de paradigme, c’est une meilleure utilisation de votre temps pour comprendre pourquoi votre produit est si génial. Vous aurez plus de facilité à le vendre si vous pouvez expliquer comment il ajoutera de la valeur à la vie des gens, au lieu de vous appuyer sur des termes vagues comme changement de paradigme .

Expérience transparente

Le terme expérience transparente , et le mot transparent en général, est fréquemment utilisé en marketing. Nous l’entendons beaucoup en ce qui concerne la technologie et les logiciels, en particulier.

Le problème avec ce terme — et je parle à la fois en tant que consommateur et agent de commercialisation ici — est qu’il établit des attentes irréalistes pour les clients. Cela suggère que l’utilisateur peut simplement prendre un produit ou ouvrir un logiciel et commencer à l’utiliser sans avoir à s’y familiariser au préalable, et ce n’est pratiquement jamais le cas avec n’importe quel produit, aussi simple soit-il.

En d’autres termes, il n’existe pas d’expérience complètement transparente. Les produits peuvent être conviviaux, oui. Et certains produits sont même intuitifs dans leur conception. Mais, il faut un utilisateur humain pour activer n’importe quel produit, et les êtres humains apprennent à des rythmes différents. Ainsi, il n’est jamais tout à fait logique de suggérer que l’expérience d’un utilisateur sera 100 % transparente, 100 % du temps.

Contenu à grignoter

Snackable , ou digestible, est un terme utilisé pour décrire un contenu abrégé. Nous l’entendons souvent en relation avec le contenu des médias sociaux comme les tweets, les mises à jour de statut de moins de 200 mots et les mèmes de marque. Il est destiné à être traité en quelques secondes et nécessite peu d’engagement au-delà d’un like ou d’un partage.

Le problème avec ce terme est qu’il ne tient pas compte de la valeur du contenu abrégé.

Dire qu’un contenu est une simple collation ne lui rend pas service. Des éléments tels que les infographies, les courts articles de blog et les publications sur les réseaux sociaux peuvent tous générer du trafic vers votre site Web, renforcer la notoriété de votre marque et encourager l’engagement des clients.

Ces types de contenu ne sont pas seulement des collations, ils sont précieux pour vous et votre public.

Clé en main

Quand quelqu’un utilise le mot clé en main pour définir un produit ou un service, il dit qu’il est prêt à l’emploi. Ce mot vient du monde de l’achat et de la vente d’entreprises ; Lorsque quelqu’un vend une entreprise clé en main, cela signifie que l’acheteur peut simplement ouvrir la porte et commencer à gérer l’entreprise comme la sienne.

Comme les mots sur mesure et sans couture , ce mot a le potentiel d’induire le client en erreur. Après tout, tous les produits ne sont pas prêts à l’emploi directement après l’achat. La plupart des produits prennent au moins un certain temps pour apprendre à utiliser, et certains produits nécessitent beaucoup d’apprentissage.

Si quelqu’un vous offre une solution clé en main à tous vos problèmes, soyez sceptique. Et si vous avez l’habitude de présenter votre produit comme une solution clé en main, assurez-vous qu’ils savent combien de travail ils auront à faire avant de pouvoir tirer pleinement parti de ses capacités.

Timonerie

Vous avez probablement déjà entendu le terme timonerie même si vous ne travaillez pas dans le marketing. C’est un jargon commercial courant qui décrit les compétences et les capacités d’une personne.

Par example:

“Oui, nous serions ravis de vous aider à migrer votre site Web. C’est totalement dans notre timonerie.

Il n’y a rien de mal à dire simplement : « Ouais, nous serions ravis de vous aider à migrer votre site Web ». La partie timonerie est excessive et ne fait qu’augmenter le risque de confusion.

Zillénial

Zillenial est un mot qui a été utilisé pendant un petit moment mais qui n’a jamais fait son chemin. Il décrit les personnes nées à l’aube de la génération Y et de la génération Z, entre les années 1996 et 1999.

Les conversations sur les termes générationnels sont toujours vouées à déclencher des arguments. Certaines personnes affirment que la génération du millénaire commence à la fin des années 70 tandis que d’autres disent qu’elle commence au milieu des années 80. Certaines personnes pensent que la génération Z a commencé en l’an 2000, tandis que d’autres prétendent que c’était plus tôt.

Quoi qu’il en soit, Zillenial ne s’est jamais avéré être un terme utile. Les spécialistes du marketing semblent faire du bon travail en regroupant la génération ʼ96–ʼ99 avec les Millennials ou les Zoomers, et cela n’a causé aucun problème.

Si quelqu’un insiste pour utiliser ce terme, il est bon de savoir ce qu’il veut dire. Mais si vous préférez ne pas vous lancer dans de longues discussions sur le début et la fin d’une certaine génération, il est plus facile d’éviter ce terme.

Conclusion

Ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas mémoriser tout cela. Personne n’a besoin de tous les connaître, et certains d’entre eux pourraient même ne pas être pertinents pour votre vocation.

Mais, ces termes facilitent la communication avec n’importe qui dans votre secteur. Certains d’entre eux (comme les acronymes) peuvent vous faire gagner beaucoup de temps, tandis que d’autres (comme le marketing d’affiliation) n’ont pas vraiment d’alternative.

En même temps, vous devriez hésiter à charger votre vocabulaire de mots à la mode, car les gens pourraient ne pas savoir ce que vous voulez dire. Si le mot à la mode est le moyen le plus clair de communiquer quelque chose, utilisez-le. Mais s’il y a une façon plus naturelle de dire ce que vous voulez dire, allez-y.

Voir l’article original (EN)!

administrator
Jamal El Khaiat, fondateur de YoomWeb, est un passionné du référencement (SEO) et du Marketing numérique. Titulaire d'une maitrise II en gestion des Technologie des technologies de l'information à L’université Laval (Canada), Jamal El Khaiat se spécialise en Big Data, l’intelligence d’affaires (BI) et la visibilité web. Jamal El Khaiat a ouvré dans plusieurs organisations privées et publiques de taille, en particulier dans le domaine des entrepôts de données et l’exploitation des données ainsi que dans le domaine du web et de SEO. Voir le site web : YoomWeb.com

Related Articles