Meilleurs conseils pour renforcer le système immunitaire en période de Covid 19

Démarrer une entreprise

Depuis mars 2021, la crise pandémique a raison de notre mode de vie. Les vagues successives ont compromis beaucoup de choses et suscitent des précautions de notre part. Le lavage récurrent des mains, le respect des gestes barrières ainsi que les phases de confinement sont des réalités qui ont rythmé notre quotidien. Bien que le virus agisse sur les personnes contaminées de différentes manières : asymptomatisme, fatigue musculaire, détresse respiratoire…

Nos meilleurs conseils pour renforcer le système immunitaire en période de Covid 19

Une chose est certaine : le renfort du système immunitaire ainsi que la défense des cellules jouent un rôle essentiel pour préserver au mieux la santé. Dans un monde où les maladies dites de civilisation se développent à toute vitesse (diabète, hypertension, obésité…), les défenses immunitaires sont au centre de l’équilibre santé. Notre conformisme ainsi que les évolutions technologiques nous font oublier que le corps mérite une attention particulière. C’est donc cet aspect que nous proposons d’aborder pour garder la forme et être en excellente santé. 

Pour défendre les défenses naturelles : dites stop à la Junk Food

Pour le renfort du système immunitaire, nous n’avons cesse de répéter que la malbouffe est l’un des pires ennemis. A tort, beaucoup de gens pensent que le seul fait d’écouter leur ventre et de se rassasier sont les seules conditions au bien-être. Ce débat est tellement exhaustif qu’il est possible d’étudier différents angles d’attaque pour évaluer le phénomène. Consommer une alimentation riche en glucide de type Fast Food ne fait que générer la faim. Bien au contraire, elle affaiblit le corps et désorganise tout l’organisme qui puise l’énergie sur les réserves.

Les phénomènes de fatigue et de surpoids se développent de cette façon. Ce qu’il faut souligner, c’est que lorsque le corps s’accommode d’une nourriture, il retrouve de fait plus rapidement en carence. 

Manger à tout prix équilibré

Toute la stabilité du système immunitaire se résume au coeur de la fonction intestino-gastrique. C’est en effet notre comportement alimentaire qui détermine l’état de santé général. L’observation des bons réflexes alimentaires facilite l’assimilation des oligo-éléments et des minéraux dans l’organisme. Contrairement à ce que recommandent les institutions de santé, manger trois fois par jour suivi de collation est surestimé. Deux repas quotidiens devrait en effet être la norme pour laisser le temps à l’estomac et aux intestins d’être en repos pour mieux assurer leur fonction.

Ensuite, la seconde réalité suggère d’équilibrer les repas de façon homogène entre les apports en glucides, lipides et protéines. Des programmes alimentaires mis en place par les nutritionnistes sont là pour vous aiguiller à ce sujet. 

Intégrer des ingrédients naturels booster d’immunité dans l’alimentation

Certains ingrédients naturels sont reconnus pour renforcer le système immunitaire. Il convient donc de les insérer intelligemment au cœur de la journée pour profiter de leurs bienfaits. D’ailleurs, leur action reconnue en fait des must have vendus dans les rayons de parapharmacie. Sans entrer dans les considérations commerciales, il est possible de les intégrer au cœur de petite cure d’un mois pour qu’ils confortent la fonction immunitaire.

 

C’est l’exemple type des remèdes de grand-mère qui donne vigorité et tonus au cœur de l’hiver. Nous pensons ici en l’occurrence aux vertus nutritives du miel authentique ou de l’effet de certaines tisanes. La pharmacopée mondiale dispose d’une liste impressionnante d’ingrédients allant dans ce sens comme :

Considérer la saisonnalité des fruits et légumes dans sa consommation personnelle 

Les spots télévisés français nous indiquent chaque jour les bienfaits de consommer au moins cinq fruits et légumes par jour. Cette affirmation est véridique mais doit aussi être relativisée. Nos penchants pour tel fruit ou légume nous poussent à consommer ce que bon nous semblent. L’internationalisation des échanges fait que nous retrouvons une multitude de fruits hors saisons sur les étals des supermarchés. Or le corps réagit en fonction des aléas climatiques qu’ils s’agissent du chaud ou du froid. Le critère de saisonnalité joue une fonction régulatrice dans la consommation de fruits et légumes.

Pour montrer l’importance de cet argument, nous vous proposons de l’illustrer à travers deux exemples complémentaires :

  • Au cœur de l’hiver québécois, la courge, le choux vert ou le panais sont des légumes qui apportent plus de résistance au système immunitaire. Leur apport en minéraux puisé au cœur de la Terre sont expressément ceux dont le corps à besoin pour bien réagir au froid. Les agrumes d’hiver tels que les clémentines sont aussi à privilégier. Elles permettent d’apporter plus de vitamine C à l’organisme et permettent de mieux lutter contre la fatigue.
  • Le même raisonnement est valable pour les fruits d’été. La pastèque, le melon ou la pêche en sont d’illustres exemples. Ils facilitent l’hydratation en période de fortes chaleurs.

Pour défendre les cellules de votre corps, essayez de ne pas inverser la tendance en suivant le cours de la saisonnalité des fruits et légumes. 

Maitriser ses apports en oligo-éléments pour éviter les carences

Manque de magnésium, calcium, fer ou potassium… Vous avez déjà entendu les désagréments que le système immunitaire subi lorsque ces éléments sont en baisse dans l’organisme. Tout l’intérêt consiste sans abuser et en suivant un programme alimentaire équilibré de maintenir un maximum le taux de tous ses minéraux dans le sang.

Il est prouvé que leur manque provoque différentes réactions sur le corps telles que :

  • Crampes
  • Fatigues chroniques
  • Hypertension
  • Irritabilité
  • Accélération de la fonction cardiaque
  • Perte de tonus.

Différents aliments naturels que nous n’énumérerons pas tous facilitent tout ce travail. Prenons juste l’exemple du potassium dont l’apport peut se stimuler et stabiliser grâce à la banane ou les dattes.

 Dormir bien pour permettre au corps de récupérer

Renforcer son système immunitaire suppose un corps en bonne santé. Le sommeil est donc une variable très quantifiable. De bonnes nuits de sommeil apportent déjà la bonne humeur. Dormir est la meilleure solution pour lutter contre la fatigue physique qui a tendance à épuiser le corps. Pour qu’il puisse donc bien réagir, imposez-lui son quota journalier en vous couchant à une heure habituelle. Évitez de tirer sur la corde à tout prix pour que l’horloge biologique puisse faire son travail.

En revanche, s’il vous arrive occasionnellement pour différentes raisons de vous coucher tard, essayer de compenser par une petite sieste récupératrice de 20 minutes après le repas du midi. 

Pratiquer régulièrement une activité sportive pour renforcer l’immunité

La pratique d’une activité sportive régulière est l’un des meilleurs gages pour rester en bonne santé. Cette condition facilite l’élimination des toxines et entretient la fonction cardiaque. Pour le système immunitaire, le sport tend aussi à diminuer l’apparition de maladies chroniques tels que le cancer ou le diabète. Ce gage de bien-être joue favorablement sur la fonction pondérale, le morale et le bien-être. A ce jour, le sport joue un rôle moteur dans la régulation de la pression artérielle. Entretenir son corps devient de facto une évidence pour que le système immunitaire puisse au mieux exercer ses fonctions essentielles.

 

 

 

 

 

Related Articles

Laisser un commentaire